Surflog  
Page courante: 12 / 17
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - sam. 20 février 2021 21:21:04

C'est clair que pour exploiter les spots inexploitables en longboard c'est sympa. On va dire sur des ondes...
La video ci dessous donne envie d'essayer c'est clair (mais perso j'aurai viré le nom du spot même s'il est hyper connu... bref, passons... , ... ).


Par contre, jusqu'à présent, je n'ai encore jamais vu personne bien se débrouiller en surfoil (mis à part Mr Quilfen) et pourtant j'observe, j'observe...
Ca a l'air difficile dès que les vagues creusent un peu et même si ca déroule bien.
Les mecs ont l'air de galérer... Ou alors ceux qui s'y frottent n'ont tout simplement pas le niveau (pour moi il faut d'abord savoir bien surfer rail to rail avant de s'essayer à des glisses plus exotiques).
J'ai l'impression que par ici les mecs qui sont passés au foil sont des SUPer qui ne lâchent pas la pagaie sur avec leurs supfoils (et franchement pagaie et foil c'est vraiment pas le bon mélange).

Pour le moment je trouve que le longboard reste plus efficace sur les vagues mollassonnes.
Le placement avec un surfoil a l'air hyper chiant avec tout le bordel en dessous, en longboard on reste libre et très efficace à la rame pour se placer rapidement sur un peak qui n'est pas hyper calé ou loin à aller chopper (sur les vagues longues).
Niveau tricks aussi il n'y a pas photo, sur un longboard on peut tout faire ou presque, sur un surfoil on est limité aux courbes.

"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021



Modifié 8 fois. Dernière modification le 20/02/21 21:47 par Brian.
Re: Le foil c'est la folie ?
calli (Adresse IP journalisée) - sam. 20 février 2021 22:16:52

moi je trouve que les mecs se débrouillent bien pourtant
Re: Le foil c'est la folie ?
fricotin (Adresse IP journalisée) - sam. 20 février 2021 22:47:27

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------

> Par contre, jusqu'à présent, je n'ai encore
> jamais vu personne bien se débrouiller en surfoil
> (mis à part Mr Quilfen) et pourtant j'observe,
> j'observe...
> Ca a l'air difficile dès que les vagues creusent
> un peu et même si ca déroule bien.
> Les mecs ont l'air de galérer... Ou alors ceux
> qui s'y frottent n'ont tout simplement pas le
> niveau (pour moi il faut d'abord savoir bien
> surfer rail to rail avant de s'essayer à des
> glisses plus exotiques).
> J'ai l'impression que par ici les mecs qui sont
> passés au foil sont des SUPer qui ne lâchent pas
> la pagaie sur avec leurs supfoils (et franchement
> pagaie et foil c'est vraiment pas le bon
> mélange).
>
> Pour le moment je trouve que le longboard reste
> plus efficace sur les vagues mollassonnes.
> Le placement avec un surfoil a l'air hyper chiant
> avec tout le bordel en dessous, en longboard on
> reste libre et très efficace à la rame pour se
> placer rapidement sur un peak qui n'est pas hyper
> calé ou loin à aller chopper (sur les vagues
> longues).
> Niveau tricks aussi il n'y a pas photo, sur un
> longboard on peut tout faire ou presque, sur un
> surfoil on est limité aux courbes.

je pense que c'était quasiment insurfable en long ou en sup, d'ailleurs on ne voit personne prendre de vagues, a part le foil qui s'amuse bien !
J'ai un peu pratiqué l'endroit quand j'étais a Brest, bien protégé des vents, c'est superbe, mais tellement mou que c'est à pleurer !
Re: Le foil c'est la folie ?
fricotin (Adresse IP journalisée) - sam. 20 février 2021 22:49:05

Et puis ce rejet est louche, ça cache une attirance, sur qu'un jour tu vas t'y mettre, t'es un vrai waterman :-)
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - dim. 21 février 2021 09:34:42

fricotin a écrit:
-------------------------------------------------------
> Et puis ce rejet est louche, ça cache une
> attirance, sur qu'un jour tu vas t'y mettre, t'es
> un vrai waterman :-)

C'est pas exclu ! Lol

"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021
Re: Le foil c'est la folie ?
Kola (Adresse IP journalisée) - dim. 21 février 2021 11:20:26

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------
> Ca a l'air difficile dès que les vagues creusent
> un peu et même si ca déroule bien.

Ce n'est pas fait du tout pour. Le foil va tellement vite que c'est pas du tout adapté à rester au contact du curl ou dans la poche. Et c'est super dur dans le creux car les forces de la vague sous la surface varient énormément au cm près.

Le foil donne toute sa mesure dans les vagues trop molles pour être surfées.
Et le SUP foil et le surf foil sont aussi adaptées à des types de vagues différents, le SUP foil notamment permet de partir même si la vague ne pique pas, ou si les vagues sont trop grosses (les gars SUP foilent Maverick avec des planches de 7'4" à 9'6"). Par contre le SUP foil est infernal avec trop de clapot, et beaucoup moins vif et facile à pomper.
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - dim. 21 février 2021 21:06:31

Pour les vagues du Nord de la France, bien molles mais qui deroulent c'est vraiment valable de s'y mettre je pense ( sans pagaie):


"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021
Re: Le foil c'est la folie ?
Kola (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 11:33:15

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------
> Pour les vagues du Nord de la France, bien molles
> mais qui deroulent c'est vraiment valable de s'y
> mettre je pense ( sans pagaie):

Oui, mais attention, sur sa première "vague" il n'aurait pas pu partir sans pagaie.

Ce serait possible sur sa deuxième par contre, en chopant le mini-déferlement (plutôt un mouton en fait), mais il faut se trouver au bon endroit.

Sans pagaie, tu vas plutôt prendre une mousse plus près du bord pour le takeoff, puis ensuite aller "voler" au large choper les ondes.
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 11:55:04

J'ai discuté un peu dans l'eau hier avec un gars qui avait un surfoil Gong.
Sa board faisait 39 litres, il avait le pack Gong avec planche + mat dans les 700 boules.
Il débutait en foil et j'ai trouvé qu'il galérait pas mal.
Je l'ai vu en prendre une quand je suis sorti de l'eau, sinon queudal... et pendant ce temps je me gavais en longboard.

Kola : effectivement j'ai vu un mec dans une video un mec rester au board prendre une mousse juste pour partir et pomper ensuite plus au large pour choppé les vagues.

"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/02/21 15:56 par Brian.
Re: Le foil c'est la folie ?
hecub (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 12:15:00

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------
> Par contre, jusqu'à présent, je n'ai encore
> jamais vu personne bien se débrouiller en surfoil
> (mis à part Mr Quilfen) et pourtant j'observe,
> j'observe...

Je pense qu'il y a aussi que au fur et à mesure qu'on progresse on apprend aussi que les vagues qui nous intéressent ne sont pas sur les spots qu'on pratique en surf sans foil. Donc oui j'ai galéré lors des mes première sessions à la vue des surfeurs, mais plus je pratique et progresse, plus je sais aller chercher ailleurs ou des conditions différentes et du coup je suis de moins en moins visible. Dimanche, par exemple, j'ai pris 3h d'une bonne session et j'ai croisé : 3 autres surffoil, un débutant wing qui s'était perdu et un longsup qui n'a pas réussi à choper une seule vague là où nous étions.

Et il y a aussi surement que tant que tu n'as pas essayé tu ne réalises pas forcément d'où viennent les sensations avec le foil, par exemple pomper ce n'est pas juste un moyen de gagner du temps sur la prochaine vague, ça fait partie intégrante du truc.

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------
> Il débutait en foil et j'ai trouvé qu'il
> galérait pas mal.

Je pense que l'apprentissage sans passif foil est vraiment chaud et effectivement, même avec une expérience wing, ce n'est pas magique à la première session



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/02/21 12:23 par hecub.
Re: Le foil c'est la folie ?
fricotin (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 12:25:06

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------

> Il débutait en foil et j'ai trouvé qu'il
> galérait pas mal.

C'est ce qui me retient encore, démarrer le foil c'est quasiment repartir a zéro ! et les débuts sont longs et difficile, peut-être encore plus qu'en surf !!
mais bon pour les jours de flat, et puis niveau sensations, apparemment c'est une drogue dure :-

edit: un surf foiler m'avait confié qu'entre les sensations de ouf, le vol, l'intensité physique du pomping, il finissait complètement explosé mais tonique avec l'adrénaline et restait perché pendant plusieurs heures :-)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/02/21 14:45 par fricotin.
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 15:58:23

fricotin a écrit:
-------------------------------------------------------
avec l'adrénaline et restait perché
> pendant plusieurs heures :-)

Ce we j'ai ressenti cela, je suis resté bien perché après ma sess de samedi comme si j'avais fumé 20 pétards à la suite :D

"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021
Re: Le foil c'est la folie ?
clemop (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 16:33:17

c'est comme quand la wing est arrivée, les windfoileurs regardaient çà d'un oeil amusé en se disant "c'est vraiment dégueulasse ce sport", le niveau est monté et les mecs ont vraiment trop la classe maintenant! je pense particulièrement à un gars du côté de Lorient, pas tout jeune, qui navigue tout le temps en wing avec un stance très resserré, planche à la contre-gîte, à fond la caisse mais tout détendu... c'est du bonheur à regarder!
il se passe la même chose avec le surf foil mais la progression est plus lente et difficile. Quand tu vois des mecs comme Greg Closier ou Etienne Guenna surf foiler devant toi... et bien c'est tout sauf laid! et çà tape la mousse, çà cut back dans la poche etc...
Quant à comparer le longboard et le foil... c'est juste une hérésie tellement la meilleure vague de ta vie en longboard n'arrivera pas à la cheville de ta pire vague en foil(en terme de sensation)
Il faut vraiment essayer pour se rendre compte de la débilité du truc. Mais c'est ingrat, clairement.
Re: Le foil c'est la folie ?
z3tr4 (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 19:27:42

clemop a écrit:
-------------------------------------------------------
> il se passe la même chose avec le surf foil mais
> la progression est plus lente et difficile.

et le support est surtout pas du tout démocratisé pour le moment, beaucoup de gens s'achètent le dernier joujou à la mode pour tester sans forcément savoir surfer (ni même foiler) donc on voit quand même pas mal de kooks ou de riders avec un niveau moyen qui débutent sur un support qui demande beaucoup de technique.

> Quant à comparer le longboard et le foil... c'est
> juste une hérésie tellement la meilleure vague
> de ta vie en longboard n'arrivera pas à la
> cheville de ta pire vague en foil(en terme de
> sensation)
> Il faut vraiment essayer pour se rendre compte de
> la débilité du truc. Mais c'est ingrat,
> clairement.

je n'ai pas eu l'occaz de tester le foil pour l'instant, mais au niveau de l'accueil c'est exactement comme les SUP qui étaient pointés du doigt au début car ils pouvaient partir de beaucoup plus loin que les longboards. là on se rend compte qu'une session moyenne voire pourrie en long peut devenir dingue en foil, ça élargit les possibilités.
je surfe beaucoup penfoul et les différentes évolutions (SUP et maintenant foil) remettent à chaque fois en question le meilleur support à sortir selon les conditions. je chiais sur les SUP y a une dizaine d'années, maintenant j'en ai un et j'ai revendu mon longboard car j'ai une plage d'utilisation plus large avec le SUP pour penf je trouve.

à terme vu la technicité du bordel on aura peut être le même effet que le SUP : peu de bons riders mais qui déboitent et quelques débutants égarés ou qui testent le matos des potes.

______________________________

"avec ta mentalité de merde, il te vire partout sur l'ile d'Oahu" capsurf
Re: Le foil c'est la folie ?
Brian (Adresse IP journalisée) - lun. 22 février 2021 19:46:23

clemop a écrit:
-------------------------------------------------------
> Quant à comparer le longboard et le foil... c'est
> juste une hérésie tellement la meilleure vague
> de ta vie en longboard n'arrivera pas à la
> cheville de ta pire vague en foil(en terme de
> sensation)
> Il faut vraiment essayer pour se rendre compte de
> la débilité du truc.

Comment peux tu affirmer des trucs pareils ?

"Vous imaginez un stade, avec 3-4 équipes de foot, de rugby, des tennismen qui tapent la balle... tout ça en même temps avec des niveaux complètement hétérogènes. Ça vous semble absurde hein, et ben c'est ce qu'il se passe sur l'eau". KRAMPOUZMAD le 2 mai 2021
Page courante: 12 / 17


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.