Surflog  
Page courante: 132 / 136
Re: COVID-19
Seagull (Adresse IP journalisée) - mar. 5 janvier 2021 01:15:58

boga a écrit:
-------------------------------------------------------
> Seagull a écrit:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Les mecs ont été arrosés pour
> > le mettre sur pied, ont été arrosés pour
> > l'acheter et sont déchargés de toute
> poursuite.
> > Miam le marché juteux qui suinte.
>
> Tu peux préciser qui a été arrosé ? J'imagine
> que tu es déjà bien renseigné.

tu n'as pas google ?
[www.lesechos.fr]
Re: COVID-19
boga (Adresse IP journalisée) - mar. 5 janvier 2021 01:48:09

Je ne suis pas sur de comprendre Seagull, je pensais que tu parlais de corruption.
Qui a été arrosé pour acheter le vaccin ?
Ou tu voulais dire que les labos ont été arrosés pour le vendre ?

Ton article des échos énumère les sources de financement de ceux (labos, universités...) qui ont développé le vaccin...
Re: COVID-19
Kola (Adresse IP journalisée) - mar. 5 janvier 2021 16:46:06

France Soir:
=============

«Le site a été repris par Xavier Azalbert pour en faire une vitrine pour ses idées politiques. A partir du moment où il s'est débarrassé des journalistes, on voit bien qu'un virage éditorial a été amorcé», affirme l'avocat Pierre Cappe de Baillon, qui représentera les journalistes aux prud'hommes fin mars. Le site Conspiracy Watch a récemment épinglé un papier sur le «Russiagate» (affaire tentaculaire sur des soupçons de collusion entre la Russie et des membres de la campagne présidentielle 2016 de Donald Trump), «véritable bingo de désinformation» qui «démontre que FranceSoir a basculé dans le complotisme le plus échevelé»

Mais c'est la couverture de l'épidémie qui a conduit NewsGuard, site évaluant les sources d'informations en fonction de leur fiabilité, à revoir sa notation et alerter le lecteur sur son «non-respect de plusieurs principes journalistiques de base».

NewsGuard cite en exemple une interview du youtubeur Silvano Trotta qui affirme qu'un mélange d'antibiotiques guérit du Covid. Ce proche du mouvement conspirationniste d'extrême droite QAnon, qui a relayé des théories du complot sur les attentats du 11 Septembre et estime que la lune est creuse, a été interviewé par Xavier Azalbert. Le youtubeur a salué «les fabuleux dossiers sortis pendant cette crise», rappelant à son public qu'il pouvait aussi «gagner une maison» avec FranceSoir.

[www.conspiracywatch.info]

[www.strategies.fr]

[www.lemonde.fr]

[www.newsguardtech.com]


À en croire son historique de contributeur, Xavier Azalbert, l'entrepreneur à la tête de FranceSoir, participe lui-même à ces modifications. Au cours des derniers mois, il a apporté au moins une vingtaine de modifications à la page de France-Soir. Ce 30 novembre, il a à plusieurs reprises tenté de faire supprimer la nouvelle page Wikipedia dédiée à FranceSoir, sans succès. La "guerre d'édition" désormais pointée du doigt fait suite à de nombreuses tentatives de passages en force, sur des sujets spécifiques à FranceSoir.

[www.bfmtv.com]
Re: COVID-19
El Enano (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 00:51:45

Kola
Le nouvel apôtre de la bien-pensance.
Re: COVID-19
Kola (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 07:09:17

Et je relaie ce post de médecin "au front", qui reflète bien l'exaspération actuelle des gens sur le terrain:

============================

Ceci est un post de lassitude.

Si la CoVid a prouvé quelque chose, ce n'est pas seulement la fragilité de notre société moderne construit sur l'hyper-mobilité et sur la productivité, ce n'est pas non plus notre vulnérabilité en tant qu'être humain face aux lois de la Nature et des micro-organismes dans l'écosystème qui nous entoure, ce n'est même pas notre tendance à nous entretuer pour un oui ou pour un non sur tel ou tel sujet (les réseaux sociaux en sont un merveilleux et triste exemple).

Non, ce que le CoVid a prouvé, c'est le danger de laisser la parole à des gens qui profitent de la vulnérabilité, de la peur (légitime), de la méconnaissance scientifique de toute une partie de la population pour faire leur notoriété et leur argent.

Tandis qu'une flopée de médecins tentent d'informer, de vulgariser et d'aider sur l'internet dans le combat contre les Fake News, d'autres, de Perrone à Raoult en passant par Fouché ou Delépine, se sont fait une joie de profiter de l'incertitude qui règne pour désinformer.
Une désinformation que moi et certains autres combattons depuis le début de la crise et même avant. Mais une désinformation qui me fatigue tellement... Tout ce complotisme qui finit par asphyxier les gens qui ne savent plus que croire ou qui croire devant des scientifiques qui se doivent d'être irréprochables dans leur champ de connaissances et surtout ne pas en sortir.

Pourquoi je vous dis tout ça ce soir ?

Car ce soir, imaginez.

Vous êtes dans un hôpital quelque part en France, vous êtes l'un des médecins de garde aux urgences pédiatriques.
Un petit garçon arrive aux urgences pour un souci qui relève de la chirurgie, c'est une urgence chirurgicale qui doit être prise ce soir au bloc.
Le chirurgien passe, évalue le petit garçon et pose l'indication d'une chirurgie obligatoire ce soir sous peine de complications.
Comme le petit garçon doit passer au bloc opératoire en urgence, il faut un test PCR CoVid en urgences pour éviter que l'enfant ne contamine le bloc et que l'on prenne des précautions si l'enfant est contaminant.

Et là.
Les parents refusent. Devant vous, tout net.
Étonnés, vous leur demandez ce qu'il se passe.
La réponse : le CoVid n'existe pas.

C'est une supercherie, ils le savent, ils l'ont vu sur internet et des amies leur ont dit.
Ce test, c'est un acte désagréable pour rien, pour torturer leur enfant.
Ils n'en veulent pas.

Mais sans test, pas de bloc opératoire et la vie de l'enfant est mise en jeu.
Alors vous devez batailler, après de longues explications. Encore et encore.
Vous devez menacer d'appeler le procureur de la République pour ordonner le placement provisoire de l'enfant si les parents tentent de partir.
Ils finissent par accepter, terrifiés au fond.

L'enfant aura son test PCR, tenu par 4 personnes, paniqué alors que pour le petit garçon, en vérité, ça dure 4 secondes top chrono. Parce que les parents eux même sont morts de peur, ils pensent que l'on va faire du mal à leur enfant.
L'enfant est en pleurs. Et il monte en pleurs au bloc opératoire où le chirurgien l'attend avec 1h de retard, presque au milieu de la nuit.

Vous êtes en colère contre les parents ?
Moi pas.

Je suis en colère contre ceux qui leur ont monté la tête, contre ces masses aveugles de complotistes qui voient tout et n'importe quoi dès qu'une vache pète de travers, je suis en colère contre ces professeurs et ces médecines et ces personnes de la télé, ces stars qui disent n'importe quoi, n'importe comment, juste pour de l'audience, juste pour du profit.
Je suis en colère contre mon ordre qui met des plombes à réagir alors que ces médecins ont trahi leurs serments, qu'ils insultent des collègues qui passent leur vie en réanimation ou aux urgences, qui détruisent la confiance en nous de la part de la population, que je comprends tellement au final.

Parce que ce petit garçon, qui va bien aujourd'hui, dont les parents ont été paniqués et secoués, c'est de votre faute s'il en est là, c'est de votre faute.
Et je suis las de debunker les complots, les Fake News, les incompétents, les épouvantails, les imposteurs, les racoleurs, les connards, les ordures qui profitent et se nourrissent de la peur des gens qui ne savent pas, aidés par un gouvernement qui improvisent et par des journalistes et des médias qui leur donnent la parole alors qu'ils se doivent d'informer et pas de désinformer pour faire de l'audimat.

Je suis las. Mais je vais continuer.
Et vous perdrez.
Moi, mes collègues sur le net, nous ne vous laisserons pas gagner cette guerre.
Re: COVID-19
El Enano (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 11:16:03

Crise de confiance.
Une partie des citoyens ne font plus confiance aux élites et experts.
Y a t-il encore quelqu'un d'intègre ou de non corrompu?
Re: COVID-19
Seagull (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 12:04:55

zarbi de faire le lien entre des parents qui refusent la PCR et les Perronne/Raoult/Fouché, des mecs qui ont publié/pratiqué sur cette nouvelle maladie, qui a ses spécificités. Aucun d'entre eux ne croient à un virus fake.

ça ressemble à une sorte de godwin de la médecine ce témoignage de médecin. Deux parents pètent un plomb, donc c'est la faute à Raoult ???? ben non en fait.
Re: COVID-19
Seagull (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 14:50:33

le papier de la FLCCC sur l'ivermectine :
[covid19criticalcare.com]

si ce papier peut motiver votre toubib, il y a les doses en page 26


une FAQ du site FLCCC traduite en français :
[ivermectine-covid.ch]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/01/21 14:51 par Seagull.
Re: COVID-19
boga (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 15:27:27

Voici ce que disent deux spécialistes français sur l'ivermectine :
"Un essai en laboratoire sur un « modèle non pertinent »
Un résultat encourageant, puisqu’il diminuait le potentiel de réplication du virus, mais nullement garant d’une efficacité sur l’homme, comme l’explique à 20 Minutes Mathieu Molimard, pharmacologue et pneumologue, membre du conseil scientifique du site de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT) : « Ce qui fait penser à certains que l’ivermectine pourrait agir contre le Covid-19, c’est qu’il est actif in vitro sur la cellule Vero, une cellule de rein de singe en culture. Mais elle s’est avérée être un très mauvais modèle pour explorer le SARS-CoV-2 car les mécanismes nécessaires à l’action du virus dans les cellules humaines ne sont pas présents dans cette cellule, à cause d’une enzyme absente. »"
...
"Des effets positifs possibles, mais pas de « mécanisme virologique »
Enfin, si l’annonce de la société pharmaceutique française MedinCell, jeudi 17 décembre, de premiers résultats positifs pour son étude clinique visant à « valider l'innocuité de l'ivermectine en administration continue » en vue d’un tirer un traitement préventif, est plutôt bon signe, elle ne préfigure pas pour autant de l’efficacité du médicament contre le Covid-19.

« C’est déjà bien que [les premiers résultats de MedinCell] ne soient pas délétères, mais cela prouve juste que leur solution n’est pas toxique, et rien sur son efficacité », explique Dominique Costagliola. « Est-ce qu’il peut avoir un effet immuno-modulateur [qui agit sur les réactions de notre système immunitaire] ? Peut-être, mais ça reste à prouver et cela concernerait plutôt les patients graves, à l’instar de la Dexaméthasone, qui a un impact sur la mortalité, notamment chez les patients qui sont sous oxygène donc déjà à un stade avancé de la maladie », ajoute la spécialiste."

source : 20minutes.fr/societe/2935679-20201219-coronavirus-non-ivermectine-medicament-tres-efficace-contre-maladie

D'après Dominique Costagliola le "traitement" à l'Ivermectine serait éventuellement dans le même registre que celui de la Dexaméthasone. Il semblerait que la Dexaméthasone, dont l'efficacité a été démontrée lors d'essais cliniques randomisés à grande échelle, soit moins chère que l'ivermectine...
Seagull, tu ferais donc du lobbying pour le labo Merck qui commercialise l'Ivermectine en France ? D'ailleurs tu classes aussi ce labo dans les big pharmas ?
Tu vas faire office de visiteur médical bénévole pour aller voir les médecins de famille ?
Re: COVID-19
guronsan (Adresse IP journalisée) - mer. 6 janvier 2021 20:00:37

Kola a écrit:
-------------------------------------------------------

>
> Tandis qu'une flopée de médecins tentent
> d'informer, de vulgariser et d'aider sur
> l'internet dans le combat contre les Fake News,
> d'autres, de Perrone à Raoult en passant par
> Fouché ou Delépine, se sont fait une joie de
> profiter de l'incertitude qui règne pour
> désinformer.


je serai curieux d'entendre une désinformation de la part de Fouché. Il s'est trompé sur la prédiction d'une non-deuxième vague, mais il l'a reconnu et ne recommencera plus de prédictions qui sont par nature difficiles à appréhender. Par ailleurs son discours est on ne peut plus mesuré, systémique et assez lucide sur le monde de merde dans lequel on vit (le point le plus attaquable est son soutien à l'hydroxychloroquine, pour le reste je trouve que sa "désinformation" est plutôt pertinente..)
Re: COVID-19
bartabac (Adresse IP journalisée) - jeu. 7 janvier 2021 10:03:08

On peut tenter de sauver tel ou tel des noms cité par ce médecin en disant que tel ou tel n'a pas dit que des conneries.
Il n'empêche que depuis mars, toute le monde a sorti des énormités dans des quantités assez hallucinantes, avec une morgue proportionnelle à la résonance du média utilisé. Le fait est que les plus taiseux, ceux qui bossent le plus, se ramassent les conséquences des bêtises proférées. Heureusement, la majorité des chercheurs et personnels de santé continue à travailler plutôt qu'à s'exprimer sur youtube ou ailleurs.
"La crise de confiance dans les élites et les experts", elle vient bien plus de cette possibilité pour n'importe qui de dire toujours plus n'importe quoi, sans hiérarchisation des sources d'information, que de la prétendue corruption généralisée. Comment disait Hanlon déjà ? « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ».
Re: COVID-19
boga (Adresse IP journalisée) - jeu. 7 janvier 2021 13:41:03

Tout à fait d'accord avec toi bartabac.
Si on compare par exemple les travaux de Raoult avec ceux de l'Institut Pasteur de Lille, c'est le jour et la nuit.
Raoult se présentait en sauveur dès février/mars, cf. sa vidéo "fin de partie" du 25/02/2020 dans laquelle il assurait à tout le monde que d'après ce qu'il avait retenu de quelques éléments d'une "publication" chinoise et de son intuition il avait déjà réglé le problème.
Presqu'un an plus tard, l'Institut Pasteur de Lille pourrait avoir trouvé une molécule efficace (le clofoctol, parmi 2000 autres), après un énorme boulot sur des modèles in-vitro complexes. Les types sont totalement inconnus, pas de vidéo you tube tous les 3 jours...
francebleu.fr/infos/sante-sciences/le-traitement-contre-le-covid-19-de-l-insitut-pasteur-de-lille-avance-a-grands-pas-1609954787
On croise les doigts pour les résultats des essais cliniques fin mai (les essais devraient débuter en février).
Re: COVID-19
Erwanito (Adresse IP journalisée) - jeu. 7 janvier 2021 14:01:48

+100000000 bartabac.
Re: COVID-19
boga (Adresse IP journalisée) - ven. 8 janvier 2021 13:30:02

guronsan a écrit:
-------------------------------------------------------
> je serai curieux d'entendre une désinformation de
> la part de Fouché. Il s'est trompé sur la
> prédiction d'une non-deuxième vague, mais il l'a
> reconnu et ne recommencera plus de prédictions
> qui sont par nature difficiles à appréhender.
> Par ailleurs son discours est on ne peut plus
> mesuré, systémique et assez lucide sur le monde
> de merde dans lequel on vit (le point le plus
> attaquable est son soutien à
> l'hydroxychloroquine, pour le reste je trouve que
> sa "désinformation" est plutôt pertinente..)

Je ne l'ai pas beaucoup écouté mais peut-être que tu pourrais nous éclairer à son sujet.
Il a fait parler de lui récemment en indiquant que l'IHU a une létalité 4 fois plus faible que la moyenne, et il sous-entend donc que le traitement hcq+azt est super efficace.
[www.lci.fr]

Je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut comparer la létalité à l'IHU, qui ne disposerait pas de service de réanimation, avec la létalité dans d'autres hôpitaux. Les patients qui sont orientés vers l'IHU pour être traités seraient des patients dont on suppose qu'ils ne nécessiteront pas de réanimation, c'est à dire en moyenne des patients moins à risque que les patients qui sont orientés vers les hôpitaux qui disposent de service de réanimation.
Voici ce que disait un autre médecin réanimateur de l'AP-HM (hôpitaux de Marseille), c'est à dire avec la même fonction que Fouché :
"Déjà en octobre dernier, Le Figaro avait interrogé le Dr Jean-Marie Forel, médecin intensiviste-réanimateur à l'AP-HM. Il expliquait que, dès que l'état de santé d'un patient se dégradait, il était transféré dans l'un des établissements de la ville équipé pour faire de la réanimation. Une information confirmée par les hôpitaux marseillais à LCI. Cet établissement spécialisé faisant partie intégrante de l'AP-HM, les cas graves de Covid-19 sont transférés en réanimation dans les services. L'IHU n'a donc jamais pris en charge un patient dans un état grave. Idem pour les patients pris en charge dans le cadre des recherches du professeur Didier Raoult. Leur âge médian n'était que de 52 ans. Les seules personnes décédées sont donc des "patients très âgés ou grabataires, dont le passage en réanimation ne servait à rien"."
Ah si quand même des patients peuvent rentrer à l'IHU pour être soignés et passer en service de réanimation mais dans un autre hôpital. Dans ce cas, les décès sont-ils comptabilisés dans les patients qui sont passés par l'IHU ? A priori non d'après Jean-Marie Forel.

Voici ce que dit La Provence sur l'absence de service de réanimation à l'IHU :
"Le Pôle des Maladies Infectieuses de l’APHM qui compte 75 lits à l’IHU, sans aucune structure de réanimation ne traite qu’une partie des malades dont l’état ne nécessite pas les prises en charge les plus lourdes."
[www.laprovence.com]

Si effectivement l'IHU "ne traite qu'une partie des malades dont l'état ne nécessite pas les prises en charge les plus lourdes", l'argumentaire de Fouché pour suggérer l'efficacité du traitement hcq+azt est au mieux naïf et au pire volontairement trompeur (on voit mal comment il ne serait pas au courant, en tant que réanimateur à l'AP-HM, d'un tel biais d'interprétation ).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/01/21 13:31 par boga.
Re: COVID-19
roro (Adresse IP journalisée) - sam. 9 janvier 2021 12:12:35

Article de 2010 lors de la grippe A. Changement de la définition de la pandémie pour justifier la gravité d'une situation anodine, intéressant.

[www.nouvelobs.com]

La mayonnaise n'avait pas pris à l'époque avec la grippe A, on ne gagne pas à tous les coups.

Citation:
7,4 millions de décès annoncés. 18 114 dénombrés, au final, depuis avril 2009 [...] en retirant le critère de mortalité du phasage de la mise en œuvre de sa stratégie de gestion face à tout virus nouveau, l’OMS nous condamne à l’« alerte sanitaire mondiale » à perpétuité

C'était il y a 10 ans et c'est encore d'actualité aujourd'hui, plus que jamais.


Citation:
En surfant sur le site de l’OMS, j’ai remarqué que l’organisation avait changé sa définition de la notion de pandémie virale

Citation:
Cette déclaration n’aurait pu être faite sans ce changement de définition, excluant la prise en considération de la mortalité. Le Center of Disease Control américain estimait dès le 23 avril 2009 que ce virus ferait beaucoup moins de morts qu’une grippe saisonnière

Ca ne fait pas assez de morts? C'est pas grave, on change la définition. Ah les crapules. Plandémie serait plus juste.
Page courante: 132 / 136


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.