Surflog  
Pages » 1 2 3 4 5 6 suivante
Page courante: 1 / 6
Pourquoi délaisser le minimal
Dooblemo (Adresse IP journalisée) - mar. 26 février 2019 19:35:15

Bonjour,

Windsurfeur et kitesurfer de base je ne comprends pas pourquoi tout surfeur passe du minimal au shortboard ou du minimal au longboard.
Qu'est ce que le minimal a de mal pour avoir cette unique réputation de débutant ?

Merci
Re: Pourquoi délaisser le minimal
calli (Adresse IP journalisée) - mar. 26 février 2019 20:16:29

très bon débat , je me suis posé la même question récemment en voyant cette vidéo.



Re: Pourquoi délaisser le minimal
roro (Adresse IP journalisée) - mar. 26 février 2019 22:18:04

Hello, tu peux glisser sur une porte et te faire plaisir quand même :)
Tout dépend ce que tu recherches. L'été quand les vagues sont on-shore avec 50 cm de houle, un bon mini-mal est probablement la meilleure arme pour dénicher un peu de fun dans une session. De ces avantages découlent des inconvéniants forcément, une planche de surf est un équilibre entre facilité d'utilisation et liberté de mouvement, forcément avec une planche qui fait tout, on a une planche qui ne fait rien "à fond".
En shortboard on trouvera la liberté de mouvement dans toutes la face de la vague et la facilité à monter au peak, avec le longboard c'est une liberté de déplacement sur toute la surface de la planche et un feeling unique que tu ne trouveras pas sur un mini-mal.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
ericanarzh2 (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 06:43:25

roro a écrit:
-------------------------------------------------------
> Hello, tu peux glisser sur une porte et te faire
> plaisir quand même :)
> Tout dépend ce que tu recherches. L'été quand
> les vagues sont on-shore avec 50 cm de houle, un
> bon mini-mal est probablement la meilleure arme
> pour dénicher un peu de fun dans une session. De
> ces avantages découlent des inconvéniants
> forcément, une planche de surf est un équilibre
> entre facilité d'utilisation et liberté de
> mouvement, forcément avec une planche qui fait
> tout, on a une planche qui ne fait rien "à fond".
>
> En shortboard on trouvera la liberté de mouvement
> dans toutes la face de la vague et la facilité à
> monter au peak, avec le longboard c'est une
> liberté de déplacement sur toute la surface de
> la planche et un feeling unique que tu ne
> trouveras pas sur un mini-mal.

Bien vu, dans le quiver j'ai pas de minimal mais un EGG 7.4 qui fait plus ou moins le même taff en étant plus nerveux.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
Flying Fish (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 09:29:21

Surtout que c'est pour le moment accepté comme évolution logique : comme en planche où tu réduis le volume du flotteur dès que tu progresses.
En surf, un minimal de débutant n'a pas un grand intérêt surfistique : rails, rocker et dérives pour corriger les erreurs, qui amoindrissent tout effort de recherche de perf.
Mais si le type de support te plait, il existe un vrai offre de shapes dits 'mid-length' qui peuvent être très performants, et sur lesquels tu peux t'éclater sans souci.

Bap
_____________________________________________________________________
Re: Pourquoi délaisser le minimal
kart56 (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 09:50:45

"il existe un vrai offre de shapes dits 'mid-length' qui peuvent être très performants"

C'est exact. J’enlèverai même le "qui peuvent" par un "qui sont". Exemple un flat tracker de chez Christenson ou Vbowls / thick lizzy chez Lovelace / Takayama la special mini. Bing etc
Bref là c'est un autre monde. On ne parle plus de minimal. Juste de magic boards
Re: Pourquoi délaisser le minimal
Hang twelve (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 10:37:32

Pareil que les copains, pas de règles absolues si ce n'est celles "survendues" du surf de haut niveau / compétition. Tu peux très bien trouver TON Graal dans des shapes dits alternatifs.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
Nicoreloux (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 11:12:32

Pour commencer, "tous" les surfeurs ne passent pas du minimal à autre chose. J'en connais une tripotée qui continuent de surfer des planches entre 7 et 8 pieds, même après plusieurs années de pratique. Ils ne sont certes pas majoritaires, mais assez nombreux pour justifier qu'il n'y a pas de règle établie en la matière.

Maintenant, pourquoi le mini-malibu a cette réputation de planche de débutants? Ça me semble assez logique: la grosse majorité des planches que l'on trouve dans ces cotes SONT des planches conçues pour les débutants. Tant le volume et la longueur conviennent parfaitement à un public en cours de progression, et pour qui un shortboard ou un longboard "performance" seraient trop difficiles à utiliser. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures.

Cette écrasante majorité de mini-mals orientés débutants ne sont pas pour autant de mauvaises planches, seulement des planches dédiées à un public spécifique, avec ses avantages et ses limites dues aux concessions faites sur le volume, les rails, le rocker... Passé un certain niveau de pratique, on se heurte à ces limites, et il est légitime de chercher à les dépasser avec d'autres types de planche: sb, lb, displacement, magic boards... ou encore mini-mal "performance", bien que ceux-ci soient plus rares et donc moins connus.

Pour faire le parallèle avec le monde du windsurf (excusez mes références un peu datées), tout planchiste qui commençait sa carrière dans les années 90 faisait ses premières armes sur une aloha (tiga) ou une lambada (bic), avant de passer soit au funboard, soit à la race, à la recherche de sensations plus fortes. Il n'y a rien de choquant à cela, et rien de dégradant vis à vis de ces "premières planches" qui ont fait leur taf auprès de générations de stagiaires.

--

[unmecavecuneplanche.over-blog.com]
Re: Pourquoi délaisser le minimal
yann (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 14:43:41

Il n'existe pas de compétition de minimalibu.. les humains aiment être dans une catégorie bien identifiée (shortboard, longboard..) pas entre les deux, et si possible valorisé par des icônes (d’où le suces de singles et autre shapes retro.. ). Puisque tu fait du kite tu vois la même chose: twintip ou surf (strapless puisque tous les pros sont en strapless.. :D ), rien entre les deux.. c'est idiot mais humain.
Il y'a une raison technique également, je pense.. les shapes courts et large, sans rocker, sont redoutables dans les petites vagues moches. Beaucoup de minimal n'ont pas tant de volume que ca, et possèdent pas mal de rocker, ce qui les fait pousser beaucoup d'eau (typique des horribles shapes des 90's : étroit, aucun volume, rocker énorme). Le mini malibu qui a connu son heure de gloire a cette époque se contentait d'allonger pas mal, d’élargir un peu et arrondir le nose, ce qui donnait des planches pas beaucoup plus faciles a surfer qu'un shortboard moderne de vagues molles.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 27/02/19 14:52 par yann.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
calli (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 18:48:00

kart56 a écrit:
-------------------------------------------------------
> "il existe un vrai offre de shapes dits
> 'mid-length' qui peuvent être très performants"
>
> C'est exact. J’enlèverai même le "qui peuvent"
> par un "qui sont". Exemple un flat tracker de chez
> Christenson ou Vbowls / thick lizzy chez Lovelace
> / Takayama la special mini. Bing etc
> Bref là c'est un autre monde. On ne parle plus de
> minimal. Juste de magic boards

je note les refs ;) grace demibu c'est comment sinon ?
Re: Pourquoi délaisser le minimal
kart56 (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 18:58:58

possible que je dise des conneries. Mais Phil Grace ça sort de chez euroglass dans le sud ouest et pas par phil grace ... Sinon c'est ni plus ni moins qu'une pompe de la fameuse Scorpion de chez takayama.
Calli si tu cherches du différent celles citées plus haut sont toutes magic ! Chez bing c'est la pintail ou la seeke et la raven.
Ma préférence va de loin une Vbowls. Voir la tracker. Un autre surf ..
Re: Pourquoi délaisser le minimal
calli (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 19:39:19

le one bad egg parait sympa aussi mais j'ai l'impression que c'est aussi de l'euroglass. je note pour plus tard, je me laisserai peut être tenter par un mini mal hyper maniable et rapide en rail to rail.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
raycas (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 20:30:30

calli a écrit:
-------------------------------------------------------
> le one bad egg parait sympa aussi mais j'ai
> l'impression que c'est aussi de l'euroglass. je
> note pour plus tard, je me laisserai peut être
> tenter par un mini mal hyper maniable et rapide en
> rail to rail.

Cette board me fait de l'œil depuis un moment. Ce serait ma planche quand je ne suis pas trop en forme. Je pense réellement à ce type de shape.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
haer (Adresse IP journalisée) - mer. 27 février 2019 20:41:13

la one bag egg est vraiment sympa j 'ais eu l 'occasion de l'essayer en 6'8 sur de belles vagues (1m reef avec beaucoup d'eau ) et elle tourne étonnament bien .et bien sur ultra facile à la rame.en construction pas d avis par contre pas fait gaffe,je ne sais pas ce que vaut euroglass



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/02/19 20:43 par haer.
Re: Pourquoi délaisser le minimal
Erwanito (Adresse IP journalisée) - jeu. 28 février 2019 12:05:27

J'ai ce modèle en 6'4 pour les plages (Sainte Barbe)

[www.board-kulture.com]

J'arrive à faire des canards avec et ça reste joueur. Par contre, faut quand même être bien placé sur peak, quelques mètres à côté et la vagues te passe dessous.
Je fais 79 kg pour 1m83.
Toujours important de donner poids et taille quand on partage des mesures de planches.

edit: je m'aperçois que le tarif sur le lien peut paraître prohibitif mais la board coûte 600 euros toute blanche avec ses ailerons. Avantage, c'est un shaper local.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/02/19 12:09 par Erwanito.
Pages » 1 2 3 4 5 6 suivante
Page courante: 1 / 6


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.