Surflog  
Pages » précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 suivante
Page courante: 9 / 11
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
ForeverYoung (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 15:10:12

Swannn a écrit:
-------------------------------------------------------
> Hello,
>
> Je prendrai le temps de répondre sur certains
> sujets évoqués précédemment en attendant Un
> article qui répondra à quelques questions.
>
> [www.surf.fr]
> ampe-pour-surfer-de-nuit-1381
>
> Concernant la faune, les personnes compétentes
> ayant autorité en la matière ont été
> contactés depuis longtemps et les risques
> identifiés.
>
> Bon dimanche


Salut

J'ai lu l'article. J'ai mon avis personnel sur ce produit et mes convictions sur son utilisation mais on s'en fiche ;)

par contre quand je lis
« Et le côté écolo « lumière pas bien dans la nuit », certains ont évoqués le sujet, ton avis ?
Vaste sujet hahaha… Écolo ne veut rien dire… Il y a autant de courants écologiques qu’il y a d’écologistes… c’est peut-être pour ça qu’ils ont du mal à être structurés et à être entendus. "

A mon sens on te pose une question sur l'impact écologique éventuel du produit que tu as développé mais tu fais une réponse (caricaturale) sur l'écologie politique. Ce qui est hors sujet. L'écologie est une science avant tout. L'impact environnemental n'est pas défini par les politiques mais par des scientifiques qui sont très organisés et compétents, et également pour la plupart très ouverts aux critiques et aux débats.


"Après la pratique en elle-même, au niveau législatif, on a le droit de pratiquer le surf la nuit, il n’existe aucune interdiction."
= J'ai le droit donc je fais ... Écologiquement, c'est justement très peu responsable comme argument puisque les études écologiques menées depuis 50 ans dans tous les milieux remettent en question nos pratiques, nos habitudes et nos législations...


"Pour pratiquer le surf de nuit depuis 2 ans, l’impact environnemental est marginal"
Tu peux préciser ? Ca m'intéresse.

merci à toi ;)

< UP north ! >



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14/01/19 15:51 par ForeverYoung.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
kilgore (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 17:04:11

+1 ForeverYoung

Ils ne pensent pas avoir d'impact parcequ'ils ne sont que quelques un à surfer de nuit, et certainement pas souvent...
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
Jahmali (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 20:03:11

Y pas de risques que cela soit interdit par arrêté préfectoral?
Par exemple les dunes de Plouharnel sont classées maintenant. Pas sûr qu'ils voient d'un bon oeil débarquer des gars avec des projos en pleine nuit?
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
PL (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 20:19:32

C'est sût qu'à Plouharnel, une frontale fera sûrement plus de dégâts que les tirs d'avion de chasse...

Jahmali a écrit:
-------------------------------------------------------
> Y pas de risques que cela soit interdit par
> arrêté préfectoral?
> Par exemple les dunes de Plouharnel sont classées
> maintenant. Pas sûr qu'ils voient d'un bon oeil
> débarquer des gars avec des projos en pleine
> nuit?

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
brad (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 20:45:11

Et parce que c'est Bagdad le jour on peut tout faire la nuit?
Il ne s'agit pas uniquement de lumière, mais aussi simplement de présence humaine dans le seul créneau qu'il restait encore à la faune sauvage.

Et merci ForeverYoung, voilà ce que j'aurai voulu savoir écrire après avoir lu ce passage de l'article.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
Jahmali (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 21:08:59

PL a écrit:
-------------------------------------------------------
> C'est sût qu'à Plouharnel, une frontale fera
> sûrement plus de dégâts que les tirs d'avion de
> chasse...
>
> Jahmali a écrit:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Y pas de risques que cela soit interdit par
> > arrêté préfectoral?
> > Par exemple les dunes de Plouharnel sont
> classées
> > maintenant. Pas sûr qu'ils voient d'un bon
> oeil
> > débarquer des gars avec des projos en pleine
> > nuit?

oui mais c'est de bombes développement durable y parait...
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
Hans (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 22:55:55

yves "la clef" a écrit:
-------------------------------------------------------
> Je préfère aller surfer avec un pack de bières
> qu'avec 2 kilos de batterie sur le dos !


Exact ! et ça me fait penser à ça :





Pas bon le travail de nuit en plus et pensez à vos femmes les gars ! un coup à devenir cocu tout ça !!

risques-travail-de-nuit.jpg
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
crazoTST (Adresse IP journalisée) - lun. 14 janvier 2019 23:05:43

PL a écrit:
-------------------------------------------------------
> C'est sût qu'à Plouharnel, une frontale fera
> sûrement plus de dégâts que les tirs d'avion de
> chasse...
>
> Jahmali a écrit:
> --------------------------------------------------
> -----
> > Y pas de risques que cela soit interdit par
> > arrêté préfectoral?
> > Par exemple les dunes de Plouharnel sont
> classées
> > maintenant. Pas sûr qu'ils voient d'un bon
> oeil
> > débarquer des gars avec des projos en pleine
> > nuit?

Merci pour la remarque que j'approuve complétement ! Je savais pas que les dunes sont classées, c'est vraiment du foutage de gueule. A quand l'ile longue grande site national préservé ??
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
calli (Adresse IP journalisée) - mar. 15 janvier 2019 09:03:37

On en a déjà parler, soit disant ca serait grace à ça que les dunes du coins , n'auraient pas été bétonnées.
C'est assez contradictoire comme situation, degager les tirs serait une belle prochaine étape, vu la merde que ca rejette sur les plages (douilles, têtes d'obus, eclats ferreux).
Quoi qu'il en soit comparer une merde pour en justifier une autre n'est pas la bonne façon de faire.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/01/19 23:43 par calli.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
lezieutiste (Adresse IP journalisée) - mer. 16 janvier 2019 11:52:23

Hans a écrit:
-------------------------------------------------------
> Pas bon le travail de nuit


Dit il en postant à presque 23h … :-D
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
Swannn (Adresse IP journalisée) - lun. 21 janvier 2019 02:25:58

Fréquentant le forum depuis 15 ans, j'ai pris le temps de répondre aux sujets abordés.
La réponse est dense.



1.L'origine du projet

Tu as 3 choix face aux événements dans la vie:
"You can change it, you can accept it, or you can leave it.
What is not a good option is to sit around wishing you would change it but not changing it, wishing you would leave it but not leaving it, and not accepting it. It’s that struggle, that aversion, that is responsible for most of our misery. The phrase that I use the most to myself in my head is one word: accept."

Comme beaucoup, avec les responsabilités, les sessions se sont réduites comme peau de chagrin. J'ai toujours pris comme priorité d'optimiser mon temps libre et pas le support... je préfère avoir pleins d'outils (surf, kite, parapente, bateau essentiellement ) dans mon quiver en fonction de la météo, et rayonner localement, que de me focaliser uniquement sur le surf et me taper des bornes. Je cherche avant tout le plaisir en surf et moins la perf comme plus jeune, un bon Metre 50 glassy me suffit largement. Se mettre des bons drops et des belles visions. ça s'est quand tout se passe bien. Maintenant tu rajoutes la sur-population, le niveau qui augmente à l'eau, le coût des déplacements, etc...

N'étant pas du genre à me plaindre ( je hais les personnes qui se plaignent, c'est un signe d'irresponsabilité et de lâcheté moral ) et ayant un cerveau plutôt câblé à la résolution de problème, je me suis dit qu'il y avait ces vagues vierges et parfaites qui déroulaient la nuit l'hiver après le taff ou le matin. Cela m'a intrigué.

Et psychologiquement, surfer la nuit, ça ne me posait aucun problème. Donc je me suis mis en quête de créer un système personnel, en améliorant une lampe de plongée ou de vélo. Et que ça devrait être suffisant. En fait non, c'était pas aussi simple...


2) L'innovation

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. » A.S

Par définition notre produit s'adresse à une part marginale des surfeurs, il est tout à fait normal que la grande majorité des pratiquants, ne s'y intéresse pas ou déteste. Si ton produit n'emmerde personne, c'est qu'il n’intéresse personne, visiblement sur bzhecume, il clive, c'est donc bon signe. C'est un processus qui est connu et largement documenté, la courbe d'adoption de l'innovation, le livre "crossing the chasm" le résume très bien.

[www.lescahiersdelinnovation.com]

[www.ted.com]



3) l'écologie sur internet

"Bzhecume est à l'écologie, ce qu'est le sopalin à la branlette, un cimetière de champions bien intentionnés" SE

Stéphane Hessel a écrit, avant de partir "Indignez-vous", et pas "Geindre sur internet". Pour les blanches colombes du surf et ceux qui bossent pour la gloire, si le monde ne vous plaît pas, aller le changer IRL, une révolution ne se fait pas derrière un clavier.
En 2019, vous avez tous les outils à votre disposition à l'exception de la prise de risque et le sens du sacrifice . Prenez vos responsabilités.
[seths.blog]



4) Signal vs Noise

"the secret to life is to ignore 99 out of 100 people. But when you find that one that knows what they are talking about, listen to everything they say." DA

Internet a renforcé l'asymétrie entre les acteurs et les commentateurs. Être informé ne rends pas compétent. Les avis sont inutiles, seuls les résultats comptent.
Si je veux un avis éclairé, a minima je lis plusieurs livres ayant autorité sur le sujet ou je contacte une personne IRL.
[fr.wikipedia.org]

J'adore apprendre. Curieux et conscient de mes zones d'ombre sur une majorité de sujet. J'aime challenger mes croyances et trianguler mes points de vue .
Je crédite et donne autorité aux personnes via l'implication et les résultats.
Partager vos résultats, honnêtement, c'est avec un grand plaisir que je prends des leçons sur comment surfer, créer une entreprise, avoir un impact sociétale fort avec impact environnementale nul ou positif dans une société capitalistique et thermodynamique en 2019.

[valentindecker.com]


5 ) Argumenter sur internet en 2019... No way

“A rational person can find peace by cultivating indifference to things outside of their control.”

Tu trouveras toujours sur internet, un mécontent qui a un temps infini à t'accorder sur un détail, une idée.
On sous-estime le volume de temps libre des personnes.
[www.mamytwink.com]


6) Réglementation

En France et dans monde, la pratique du surf de nuit est autorisé mais je n'irai pas surfer à la Réunion.
Pas de problématique requins en Europe (Éventuellement une petite zone en Meditéranéen, SE Sardaigne )


7) Impact environnemental de la pratique

"Le monde a commencé sans l'homme et il s'achévera sans lui" LV

Forever young, dur de parler d'écologie sur internet sans que l'émotionnel et l'irrationnel prennes le pas. Pour répondre à ta question:

En terme de pratique.
l'activité humaine a toujours un impact sur un éco-système. j'utilise une méthode à 2 dimensions, connue dans de nombreux domaines. (il en existe d'autres)
Fréquence X Gravité = Impact, je prend 3 exemples sur une zone Natura 2000 avec une échelle de 1 à 5, 5 étant le maximun

le surfeur de nuit
Fréquence: Admettons que je vais sur un spot 5 à 10 fois/an --> note de 1
Gravité: je vais éventuellement "déranger" la faune (des renards et des lapins principalement ) quelques minutes lors de mon trajet entre le parking et le pic, en admettant que je passe par un sentier dans une zone dunaire (bcp de spots sont en ville). les Losts avaient des protos ON/OFF, les versions de série sont réglables à 300 lumens (une Petzl). Je surfe entre la zone de déferlement et la zone d'impact, sur une petite zone, à l'échelle de la plage, je reste relativement statique. le faisceau est pointé vers le large la majorité du temps. Personnellement je n'ai jamais vu d'oiseaux se reposer ou se nourrir autour de la zone d'impact. Donc quand je surfe, soit 90% du temps, j'impacte peu la vie environnante, le seuil de gravité est bas (désolé pour les mulets que l'on a dérangé pendant leur sommeil). Il n'y a pas de trace de mon passage --> note de 1
Résultat: 1 * 1 = 1

Jean-michel qui balade son chien
Fréquence: toute l'année et de multiples promeneurs /jr --> note de 5
Gravité: Jean-michel qui balade son chien à travers les dunes (pendant la nidification ou migration), Junior tout fou qui court partout. Mamie qui aide son chien qui n'existerai pas à l'état naturel si l'homme n'avait pas jouer les apprentis sorciers, à poser une merde transgénique imputrescible --> note de 3
Résultat: 3 * 5 = 15

Le renard
Fréquence: un renard vit au moins la moitié de l'année sur le site (même + de 160 jr) --> note de 3
Gravité: Un renard chasse, se nourrit de rongeurs, lapins et d'oiseaux (en période de nidification, il se fait des petits apéros de limicoles), il "détruit" une partie de l'éco-système. --> note de 5
Résultat: 3 * 5 = 15 ( l’Intérêt du renard dans son éco-système n'est pas le sujet...)

Maintenant tu compiles toutes les problématiques qu'il peut exister sur un site.
L'érosion, la prédation, les espèces invasives, le tourisme, les chasseurs, les déchets, la pollution invisible.. les morceaux de PQ des touristes, les surfeurs en vacances qui prennent l'apéro jusqu'à pas d'heure, etc....

Je vous laisse conclure sur l'impact du surf de nuit.

Pour info, la lumière ne fait pas fuir les oiseaux, ça les attirent, du moins les gros. Des nuées de mouettes m'ont souvent pris pour un chalutier.
Sans oublier les pêcheurs de surf-casting qui se font plaisir la nuit.

Casse-dédi à nos amis les chats.
[www.liberation.fr]
[www.lpo.fr]


8) Impact environnementale du produit

"Je ne suis pas du tout de ceux qui méprisent la civilisation occidentale, la civilisation industrielle. Je ne pense pas qu'entre le souci écologique et le progrès de la science et de la technique, il y ait une contradiction. Seulement Le fait est que c'est un monstre qui se dévore lui-même, et plus on veut acquérir une expérience directe de l'exotisme, plus rapidement on le détruit, Prenez-votre plaisir comme vous l'entendez et soyez en même temps conscients que, en le prenant , vous détruisez totalement l'objet de ce plaisir" Levi Strauss

Pour les piles, ce sont des Piles de type Li-ion et le haut de gamme pour un maximum de puissance/poids et durabilité. la durée de vie de ces piles est dans le haut du marché avec un niveau de charge / décharge bien supérieurs à la norme.
On a rencontrés des chercheurs / prestataires potentiels pour des piles ayant moins d'impact environnementale mais ce ne sont encore que des technos aux stades embryonnaires / ou perfs techniques inadaptés aux besoins (à moins de vouloir surfer avec 30 kgs de concentré de citron dans le dos)

Pour info:
une batterie de BlackSwan, c'est 140 Wh. soit la consommation de:
-une Led de 20W pendant 7h
-une ampoule à filament de 50W pendant moins de 3h
-un radiateur de 1000W pendant 9 mins
*
et pour faire un parallèle avec 1L de pétrole qui a un pouvoir calorique de 9 Kwh ( je vous épargne les rendements de conversion)--> 1,5 cl de pétrole soit juste le fait de tourner la clef de contact de sa bagnole.


En terme de nombre de cellules / puissance :
-3 à 5 fois plus qu'un PC
-10 fois moins qu'une batterie de voiture Thermique (la majorité est encore au plomb)
-30 fois moins qu'un équipement électrique de maison autonome hors réseau EDF. Mini 4Kw (encore du plomb ici), un accumulateur est nécessaire pour tout système autonome photo-voltaïque, éolien, etc...
-293 fois moins qu'une Renault Zoé (41 KWh)


9) La fin du monde

« prédire la pluie ne compte pas, seul construire des arches compte » wb

Je connais très bien Thinkerview, le hasard fait que l'on a les mêmes inspirations (cf théorie du cygne noir)
J'apprécie Pablo Servigne et son travail, il a réussi à vulgariser et mettre de l'émotion dans un sujet très tech (la systémique).
Je lui préfère son homologue Jancovici, plus rationnel et technique (déformation professionnelle).

Une fois que l'on a fait le tour de la thématique, il est intéressant de suivre les projets proches des réalités terrain et les personnes les plus pertinentes.

Gunter Pauli et son concept d'économie bleue force le respect, après 20 ans de traversée du désert, il a enfin la reconnaissance qu'il mérite.
(il a fait parti du Club de Rome - Rapport Meadows)




les personnes qui m'inspirent en ce moment:
Yuval Noah Harari, Naval Ravikant, Oussama Ammar, Ray Dalio, Nassim Taleb, Charlie Munger


10) la collaboration avec les Losts In The Swell

"Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents...tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirez ou les désapprouvez, les glorifiez ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer. Car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l'humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent. " JK

La collaboration avec les Losts, ça commence à Paimpol avec une amitié qui débute sur les bancs de l'école avec Nono, il y a plus de 20 ans, le reste nous appartient.

A part qq posts sur Bzhecume, On a des retours super positifs. Tout le monde a saisi la partie aventure et engagement du projet. Pour les déçus, ne vous inquiétez pas, vous allez les retrouver dans des nouvelles aventures.

Une minorité de personnes ont pris les Losts pour caution morale et environnementale de leur vie de petits blancs.... L'expression "indignation de salon" est parfaitement adaptée. Comme écrit plus haut, partagez vos résultats sinon vous faites partis de la longue liste des personnes avec un avis. Et c'est connu l'anonymat rend compétent, bon surfeur, courageux, eco-friendly, vertueux, etc...


11) Blackswan

Si une frustration douloureuse naît de la différence entre votre perception du monde et la réalité, Blackswan ne peut rien pour vous.
Blackswan n'est pas compétent dans ce domaine.

Si le manque de sessions et la sur-population vous frustrent, Blackswan est compétent dans ce domaine. Le surf de nuit est une solution. On a 2 années d’expériences sur tous les spots bretons à partager avec vous et c'est avec plaisir que je répondrais à vos questions.

Pour conclure:

“Because, I don’t respect therapy. Because, I’m a scientist. Because, I invent, transform, create and destroy for a living. And when I don’t like something about the world, I change it. And I don’t think going to a rented office in a strip mall to listen to some agent of averageness explain which words mean which feelings has ever helped anyone do anything. I think it’s helped a lot of people get comfortable and stop panicking, which is a state of mind we value in the animals we eat, but it’s not something I want for myself. I’m not a cow. I’m a pickle. When I feel like it. So. You asked.” Rick&Morty - pickle rick

Amicalement,

Seb


rick-and-morty-run-the-jewels-2018-billboard-1548.jpg

[blackswansurfing.com]
[www.instagram.com]
[www.facebook.com]
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
theDistilllers (Adresse IP journalisée) - lun. 21 janvier 2019 11:15:46

"On peut comparer la science à une belle lampe qui n’éclaire qu’autant que la raison s’engage à l’allumer."

Jean-Napoléon Vernier

Tous mes vœux d'échec commercial à ce produit.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
pivert (Adresse IP journalisée) - lun. 21 janvier 2019 12:27:54

Swannn a écrit:
-------------------------------------------------------

> les personnes qui m'inspirent en ce moment:
> Yuval Noah Harari, Naval Ravikant, Oussama Ammar,
> Ray Dalio, Nassim Taleb, Charlie Munger


C'est bon, n'en jetez plus !
Il fallait commencer par là, ça m'aurait épargné 5 minutes de lecture inutile.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
f2x (Adresse IP journalisée) - lun. 21 janvier 2019 14:11:23

:)
Je crois qu'on ne vit pas dans le même monde.
Re: Black Swan rencontre Lost in the swell
monkey.d.luffy (Adresse IP journalisée) - lun. 21 janvier 2019 15:12:28

Beau argumentaire de commercial.

Mention spéciale pour l'utilisation à répétition de citations en anglais. D'un coup je te prend au sérieux !

Je vais simplement te répondre sur la partie la plus impactante de votre produit (et oui autant continuer dans le jargon commercial), la pile.

Tu nous sors un belle argumentaire en comparant à d'autres énergies et type de pile. Waouh quel argumentaire pour nous dire que ton produit n'a pas d'impacts ! On dirait mes gamins de seconde quand je les sors de classe "mais les autres ils parlent aussi !"....

Et puis, tu nous parles de la belle durabilité de tes piles, qui sont parfaites, mais bon, tu nous parles du plus important, la fin de vie de ta pile, enfin batterie. Et là, je vois mal comment tu vas nous sortir une belle citation pour nous vendre qu'elle est contrôlé et eco-friendly (quel magnifique mot de commercial encore...)
Pour tous les types de batterie, l'impact est plus important sur l'étape de fin de vie, et pas sur l'étape d'utilisation.
A partir du moment où tu construis ton argumentaire sur ce sujet en omettant la principal source de problème, tu perds tout ton argumentaire, tu perds toute crédibilité (tout comme utiliser des citations à outrance).

Pour finir, tu le dis toi même, tu conçois un produit qui a un certain impact écologique et environnementale pour l'utiliser "5-10 fois" par an. Un bel exemple de création d'un besoin, qui est presque inutile, dans un monde où la surconsommation est le principal problème.

Tu peux essayer de vendre ton produit oui,
Tu peux faire la promo de ta lampe oui,
Tu peux essayer de te sortir un salaire pour vivre de ta passion, oui,
Mais tu peux pas vendre le faible impact de ton produit, en sortant des argumentaires commercial bidon.

--------------------------------------------

The ultimate reward is not awards but honor
Pages » précédente1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 suivante
Page courante: 9 / 11


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.