Surflog  
Pages » précédente1 2
Page courante: 2 / 2
Re: Manque de couilles..
yoyo (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 17:21:16

La confiance dans tes capacités fera la différence. Plus tu te sentiras fort dans ton surf plus tu seras audacieux.
Et puis la peur existe pour tous...c'est le seuil où elle arrive qui diffère selon les individus.Donc pour reculer ce seuil c'est confiance en soit, entrainement, matériel adapté....mais le mieux c'est clairement un conflit non résolu dans la prime enfance qui peut générer chez un sujet une absence totale de peur (une bonne une graine de psychopathe quoi).
Re: Manque de couilles..
dracu (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 17:37:19

prend ta plus grosse planche, sur cote toujours un peu . Moi dès que je commence à plus être à l'aise , je prend une board avec plus de râme , plus de glisse. Je cherche à réduire le risque de chute au take off. Si les bons du spot sont en 6.2 je prend 6.6 .
Re: Manque de couilles..
Owen goueffon (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 19:41:11

Je pense que c'est physiquement que je pêche un peu, après avoir travaillé un peu mes capacités je pense que j'aurais moins peur.. Aujourd'hui il y avait 1m50 environ et j'ai pas eu si peur, y'avait de la puissance mais pas trop de creux au final, c'est mieux ainsi
Re: Manque de couilles..
Nicoreloux (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 19:45:10

Le meilleur conseil que j'ai reçu lorsqu'il s'agit de surfer des vagues plus grosses, c'est de s'obliger à faire son take-off plus tôt qu'à son habitude. Si l'on attend de se sentir porté par la vague pour déclencher le mouvement, il est déjà trop tard: la planche va prendre de la vitesse, les pieds vont se mettre à trainer dans l'eau et devenir plus durs à ramener sous le ventre, la planche tape et rebondit sur le clapot, et finalement arrivé en bas de la vague on se retrouve plaqué à sa planche comme dans un ascenseur qui s'arrêterait trop brusquement de descendre. Une fois sur deux on finit écrasé par la lèvre qui nous retombe dans le dos pile à ce moment là. Difficile de prendre confiance quand on se fait ainsi malmener.

A contrario, se lever plus tôt c'est prendre le risque de rater sa vague (personnellement je préfère ça au fait de me retrouver sur le sable après un passage à l'essoreuse), mais c'est aussi s'offrir l'opportunité d'entamer la descente sur ses deux pieds, en ayant le contrôle de la pente. Le timing n'est pas évident à trouver, mais encore une fois, c'est pas grave de tenter sa chance et de se lever trop tôt, si ça peut permettre de trouver le déclic et de franchir un nouveau cap.

Côté matériel je ne sais pas ce qu'en pensent les experts et je vais peut être dire une énormité qui méritera une flagellation publique, mais mes premières sessions à la côte sauvage avec plus d'1m80, j'ai carrément contourné le problème du timing en sortant le longboard. Sur des vagues qui on tendance à lever et casser vite, je me suis vraiment senti en sécurité en allant chercher les vagues plus haut, avant qu'elles ne déferlent vraiment. C'est extrêmement confortable d'être debout sur sa planche, calé sur son rail avec une bonne vitesse latérale au moment où l'on voit la lèvre se dresser et dérouler à quelques centimètres derrière nous. En shortboard, le créneau pour prendre de telles vagues est hyper court et on n'a pas le temps de récupérer de ses erreurs. Du coup, ces premières sessions m'ont permis de me familiariser avec le spot, avec les conditions, et de prendre confiance pour y revenir ensuite avec un shortboard et un meilleur timing.

Enfin, côté accessoires, une bonne grosse cagoule complète les bouchons d'oreille pour se "couper" des conditions. En plus le néoprène de la cagoule a le bon goût d'amortir les chocs quand la planche nous retombe sur la tête. (Testé et approuvé). Ça peut être un facteur de confiance pour certains. D'autres préfèrerons des ailerons souples (type softflex) pour limiter le risque de blessure, même si je ne sais pas du tout ce que ça donne du point de vue du comportement de la planche.
Re: Manque de couilles..
Markous (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 20:16:18

Nicoreloux a écrit:
-------------------------------------------------------
> ... j'ai carrément contourné le problème du
> timing en sortant le longboard. Sur des vagues qui
> on tendance à lever et casser vite, je me suis
> vraiment senti en sécurité ...


Mouais à voir !

à 14s




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"L'écume, c'est plus pour ce qu'il y a autour de leur bouche d'enragés que sous leur carène." Iceman - Forumdesup
Re: Manque de couilles..
Nicoreloux (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 21:31:16

Markous a écrit:
-------------------------------------------------------
>
> Mouais à voir !
>
> à 14s

Ha ha! J'avoue volontiers que sur des murs pareils je ne tenterai même pas ma chance en longboard :D

Respect total pour l'artiste!

Je parlais plus d'un gros mètre 80, à peine plus gros que le mur psychologique d'Owen mais encore accessible à des débutants comme moi.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/03/17 21:31 par Nicoreloux.
Re: Manque de couilles..
Roger_Cavayes (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 23:03:23

14s.jpg
Re: Manque de couilles..
Breizhmabro (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 23:09:56

Sélection naturel
;)
Chacun ses limites !
Re: Manque de couilles..
Owen goueffon (Adresse IP journalisée) - lun 20 mars 2017 23:11:14

Merci pour tes conseils et tes expériences Nicoleroux, perso je sors déjà le longboard dans toutes sortes de conditions (c'est plus mon style et j'y suis plus a l'aise), c'est vrai que ça aide vachement rien que grâce a l'aisance a la rame qui me permet de partir plus tôt, mais après pour passer la barre c'est moins évident ahah! J'ai surfé aujourd'hui avec un bon mètre 50 et franchement ça allait plutôt mieux, a voir ce que ça peut donner dans du plus fat..
Re: Manque de couilles..
Nicoreloux (Adresse IP journalisée) - jeu 23 mars 2017 18:15:37

Je retire ce que j'ai dit pour les dérives souples: J'ai eu récemment l'occasion d'en essayer et mon sentiment c'est que la dernière chose susceptible de me rassurer au moment de descendre un mur d'eau, c'est de savoir que mes dérives vont se mettre à l'équerre et ma planche partir en drift dès que j'aurai besoin de prendre une carre!
Re: Manque de couilles..
MrVanbrugel (Adresse IP journalisée) - sam 25 mars 2017 18:03:35

Owen ça fait que trois/quatre ans que je pratique donc pas de conseils d'experts mais sinon pour progresser, tu peux juste prendre ton temps !
A force d'être a "l'aise dans 1M20 mais un peu limite dans 1M50" ça peut se transformer "à l'aise dans 1M50 et limite à 2M." Juste en étant régulier
Y'a un article dans un Srfsession sur un surfeur de gros qui est également sur le QS et qui dit clairement ça. je sais plus son nom par contre !

Perso j'ai progressé en sortant de temps en temps de ma zone de confort sans abuser. genre ne pas rester dans l'eau jusqu'a l'épuisement/hypoglycémie etc... sur les grosses sessions
Re: Manque de couilles..
CHANCHO (Adresse IP journalisée) - lun 27 mars 2017 21:00:35

D'accord je suis avec ce qui a été dit précédemment, excepté le coup du long.

Dans des conditions qui deviennent "sérieuses" (disons à partir de 2m avec des tubes qui passent) c'est dangereux pour les autres et pour soi-même. Si tu fais un wipe-out style plantage de nose en bas de vague (ce qui arrive souvent quand on est en long dans ce genre de conditions) l'impact est bien plus violent qu'avec du matériel adapté (une step-up avec un peu plus de rocker). De plus, impossible de faire un canard, ce qui rend un potentiel passage de barre / série très compliqué et dangereux pour les autres car ton leash a trois fois plus de chance de péter. J'ai vu de nombreuses fois des types en sup / long se faire ramasser par la série et envoyer la planche dans le tas...et pas forcément sur des spots très creux...Bref je veux pas polémiquer hein ;)

Donc premier conseil : avoir le bon matos. Comme dit précédemment, ne pas hésiter à acheter une bonne petite step up entre 6'2 et 6'6, voir même plus si tu kiffes partir de loin comme en long. Plus de flottaison, plus de power à la rame pour partir ou te sortir de situations compliquées dans la zone d'impact, etc etc...

Au passage ce genre de boards est également excellent pour mieux comprendre la dynamique des différents turns : carves, cutbacks, rolls...elles tournent plus difficilement, ce qui t'oblige à prendre plus de temps au bottom pour amorcer tes manœuvres, bien choisir le turn approprié à la section qui se présente, et surtout utiliser le rail.

Deuxième conseil pareil qu'avant faut être en bonne forme physique. Se coucher tôt, arrêter le macdo, limiter la binouze et la clope si tu fumes. Perso j'ajoute des bonnes doses de longueurs en piscine, rien de mieux pour te préparer à un leash qui pète ou autres pépins qui peuvent vite dégénérer dans du gros.

Et dernier conseil : 0.5 gramme de méthamphétamine en intraveineuse avant chaque session ! Booste la confiance en soi et élimine la peur. Certifié Peter Mel !

Bon en vrai juste poser le cerveau et te dire qu'on se surveille un peu les uns les autres quand même ;)

A plus !
Re: Manque de couilles..
Owen goueffon (Adresse IP journalisée) - lun 27 mars 2017 21:26:34

Merci Chancho pour ta réponse! J'ai une 7'2 typée semi-gun qui pourrait s'avérer pas mal , j'avoue que je la sort pas souvent ! En effet c'est surtout physiquement que ça pêche , va falloir tâter de la piscine !!
Re: Manque de couilles..
CHANCHO (Adresse IP journalisée) - mar 28 mars 2017 14:48:30

Owen goueffon a écrit:
-------------------------------------------------------
> Merci Chancho pour ta réponse! J'ai une 7'2 typée
> semi-gun qui pourrait s'avérer pas mal , j'avoue
> que je la sort pas souvent ! En effet c'est
> surtout physiquement que ça pêche , va falloir
> tâter de la piscine !!

Va pour la 7'2 !
Pages » précédente1 2
Page courante: 2 / 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.