Surflog  
Pages » précédente1 2 3 4 5 suivante
Page courante: 4 / 5
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Erwanito (Adresse IP journalisée) - lun 26 septembre 2016 11:30:42

Merci Ronus.
Assez terrifiant ce qui se passe là-bas.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
quai20 (Adresse IP journalisée) - lun 26 septembre 2016 13:28:13

Bon retour à vous !!

Vivement la web série histoire de voir le Gabon autrement que ces derniers jours...
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
talitre56 (Adresse IP journalisée) - lun 26 septembre 2016 14:19:10

Bon retour en BZH.
Heureux que vous soyez sain et sauf !
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
tomjoad (Adresse IP journalisée) - lun 26 septembre 2016 15:24:42

ça va c'est pas le rwanda non plus :)
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
monkey.d.luffy (Adresse IP journalisée) - ven 20 janvier 2017 12:23:20

sfe.png

Bon, je vais devoir faire mon rabat-joie....

Je sais que c'est une aide précieuse en tant que sponsor pour votre projet mais....

Je m'explique :

1) Le ricin est principalement produit en Inde et Chine, donc le gain en matière issue du pétrole non utilisé dans la fabrication des lunettes ne compense pas du tout la consommation de pétrole pour l'acheminement de la matière sur le lieu de production (à moins que ce soit fabriquer par des petits chinois)

2)Je ne vois pas l'utilité de rendre une monture biodégradable quand on veut qu'elle soit surtout solide et durable. Dans un processus écologique, on va pas promouvoir le fait de changer de lunettes de soleil tout les ans....

3)La notion de biodégradabilité est normé par la norme ISO14855 --> Un matériau qui se dégrade en 3 à 5 ans dans la nature N'EST PAS BIODEGRADABLE. Vous pensez que les producteurs de cigarette vont faire une campagne de com en disant que les mégots sont biodégradables car ils se dégradent en 1 an dans la nature ?!?!?
De mémoire, la norme dit qu'un matériau est dit "biodégradable" quand il se dégrade totalement (et encore, c'est plus se divise en partie jusqu'à une échelle micro ou nano, je me rapelle plus des termes précis) en 180j (à vérifier)

4)La notion de biodégradabilité est très ambigüe. TOUT CE QUI EXISTE SUR TERRE EST BIODEGRADABLE, ce qui change c'est le temps de dégradation. L'uranium est biodégradable, mais en 100000 ans....

Vous avez un super projet que je suis depuis les débuts, mais là, ce green-washing m'exaspère au plus haut point.

Besoin de sous pour un projet donc sponsoring, oui !
Est ce moins pire que d'être sponso par un electric ou oakley, sûrement.

Mais s'il vous plaît, renseignez-vous avant de promouvoir du green-washing...

Allez je sens que je vais en prendre plein la gueule mais je suis paré à vos droits de réponse :)

PS : Ceci est aucunement une critique des projets lost in the swell, vous faites le rêve de beaucoup d'entre nous et vous le faites partager, continuer de vous gaver comme cela, vous avez bien raison ;)

--------------------------------------------

The ultimate reward is not awards but honor
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Seagull (Adresse IP journalisée) - ven 20 janvier 2017 22:47:25

si seulement tu pouvais te biodégrader en 180s

quelques tentatives point par point pour contrer tes arguments :

1) pas plus que beaucoup de métaux qui arrivent chez nous. Bilan : ça change sans doute rien au transport

2) le but n'est pas qu'elle se biodégrade sur la tête des gens. Les objets se dégradent si tu les laisses pourrir dehors h 24.

Les points 3) et 4) concernent à la fois un cadre normatif, c'est-à-dire une approche arbitraire donc biaisée, mais aussi une belle porte ouverte à de la discussion de comptoir. C'est parti :
je pense que le vrai enjeu n'est pas en combien de temps le matériau se biodégrade, mais plutôt quel impact a-t-il tant qu'il n'est pas dégradé et/ou que va-t-il laisser comme résidu bien crade une fois dégradé, imprégnant les sols et les cours d'eau.
Par exemple, une bouteille en verre qui traine, moi ça ne me dérange pas et a priori, je vois pas un animal s'étouffer avec. Au moins je la vois et je peux la ramasser. Mais un truc qui se transforme en soupe et qui pollue en mode sournois, non merci.
Que laisse donc ces lunettes une fois dégradées ? si vraiment rien, +1. Sinon, le goudron et les plumes.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
monkey.d.luffy (Adresse IP journalisée) - dim 22 janvier 2017 16:51:55

Seagull a écrit:

> 1) pas plus que beaucoup de métaux qui arrivent
> chez nous. Bilan : ça change sans doute rien au
> transport

Réflexion tellement pessimiste....Genre personne peut faire mieux alors je suis résigné à utiliser acheter de la merde...
Regarde à côté de chez toi, par exemple chez Algoplack(http://www.algopack.com/)
Résine bio-sourcé à base d'algues, utilisée pour les montures de lunette et produite, transformée et fabriquée en bretagne !
Alors sors un peu de ta grotte et de ta vision biaisé des choses....

> 2) le but n'est pas qu'elle se biodégrade sur la
> tête des gens. Les objets se dégradent si tu les
> laisses pourrir dehors h 24.

La biodégradation est accéléré par plusieurs facteurs dont la température, l'humidité et les UV. Donc excuse moi si je me pose la question du vieillissement de ces lunettes dans des zones humide et bourré d'UV comme la mer !
Tu comprends que ces facteurs vont entraînés une dégradation prématuré des lunettes ?
Putain (oui putain parce que tu m'as énervé à commencer ta réponse par une attaque, marrante mais méchante), réfléchis un peu ?

> Les points 3) et 4) concernent à la fois un cadre
> normatif, c'est-à-dire une approche arbitraire
> donc biaisée, mais aussi une belle porte ouverte à
> de la discussion de comptoir. C'est parti :
> je pense que le vrai enjeu n'est pas en combien de
> temps le matériau se biodégrade, mais plutôt quel
> impact a-t-il tant qu'il n'est pas dégradé et/ou
> que va-t-il laisser comme résidu bien crade une
> fois dégradé, imprégnant les sols et les cours
> d'eau.
> Par exemple, une bouteille en verre qui traine,
> moi ça ne me dérange pas et a priori, je vois pas
> un animal s'étouffer avec. Au moins je la vois et
> je peux la ramasser. Mais un truc qui se
> transforme en soupe et qui pollue en mode
> sournois, non merci.
> Que laisse donc ces lunettes une fois dégradées ?
> si vraiment rien, +1. Sinon, le goudron et les
> plumes.

Voilà, tu as encore une vision biaisé par ton manques de savoir sur le sujet.
Bien sûr la dégradation des déchets est un facteur important à prendre en compte. Mais l'autre problème des déchets c'est qu'ils prennent de la place !

--------------------------------------------

The ultimate reward is not awards but honor



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/01/17 16:53 par monkey.d.luffy.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Seagull (Adresse IP journalisée) - dim 22 janvier 2017 20:51:28

monkey.d.luffy a écrit:
-------------------------------------------------------
>
> Réflexion tellement pessimiste....Genre personne
> peut faire mieux alors je suis résigné à utiliser
> acheter de la merde...
> Regarde à côté de chez toi, par exemple chez
> Algoplack(http://www.algopack.com/)
> Résine bio-sourcé à base d'algues, utilisée pour
> les montures de lunette et produite, transformée
> et fabriquée en bretagne !
> Alors sors un peu de ta grotte et de ta vision
> biaisé des choses....
>

Ce n'est absolument pas pessimiste de constater qu'une solution B est meilleure qu'une solution C.
Toi, tu cites une solution A qui est meilleure que B elle-même meilleure que C. Je vois pas pourquoi j'irai foutre B à la poubelle alors que C est actuellement la plus répandue et est à chier. Tout ce qui est mieux que C me convient pour l'instant, en tant que première étape vers mieux (oui mieux, l'optimisme mec!! yaaa!!!). Sachant que d'autres ont sans doute des solutions meilleures encore.

Pour ce qui est des grottes, tu devrais te renseigner. Ce n'est pas l'habitat le plus idiot. Loin de là. Et pour les visions biaisés, venant de quelqu'un qui utilise le terme green-washing, on sent le gars qui va péter les couilles à la moindre tentative de vendre un produit vert (donc mieux que du non vert). Tu as fabriqué tes propres oeillères, rien ne peut t'arrêter maintenant.

> La biodégradation est accéléré par plusieurs
> facteurs dont la température, l'humidité et les
> UV. Donc excuse moi si je me pose la question du
> vieillissement de ces lunettes dans des zones
> humide et bourré d'UV comme la mer !
> Tu comprends que ces facteurs vont entraînés une
> dégradation prématuré des lunettes ?
> Putain (oui putain parce que tu m'as énervé à
> commencer ta réponse par une attaque, marrante
> mais méchante), réfléchis un peu ?

Réfléchis aussi. Tu cries avant d'avoir mal. En admettant que ces lunettes se dégradent un peu plus vite. Quand elles vont à la poubelle, ce sera un déchet moins dégueulasse que des lunettes soit disant durables qui vont elles aussi finir à la benne.

Mais tu as oublié aussi une autre solution : ne pas acheter de lunettes de soleil. C'est LA solution 100% green. Dans ma grotte, on a décidé de se passer de certains objets superflus. Et pour les autres objets, on les utilise jusqu'au maximum possible tant qu'ils remplissent leur fonction, même s'ils sont un peu destroyed.


> Voilà, tu as encore une vision biaisé par ton
> manques de savoir sur le sujet.
> Bien sûr la dégradation des déchets est un facteur
> important à prendre en compte. Mais l'autre
> problème des déchets c'est qu'ils prennent de la
> place !

Je suis étonné que tu ne saches pas que je le savais déjà (#concordance des temps). Pour l'histoire de la bouteille, je pensais juste au cas des déchets non maitrisés, ceux qui s'égarent dans la nature hors des décharges.
Sur ce problème d'encombrement, si tu prends des lunettes biodégradables, c'est plus facile de leur régler leur compte que des lunettes classiques. Ce qui devrait te réjouir et achèvera de te convaincre d'acheter des lunettes biodégradables pour aller faire un trip en avion à l'autre bout de la planète avec une planche en résine epoxy en checkant les préviz sur ton smartphone et tu pourras stocker les photos de ton trip sur le Cloud.
Bienvenue dans Schizophrenya century XXI : le monde des gens au cerveau biodégradé

edit : comme tu es avide d'apprendre, j'ai oublié de préciser qu'au problème d'encombrement, il s'ajoute aussi le problème de leur concentration. C'est plus facile pour la planète de supporter des déchets bien répartis plutôt que concentrés en un point mal controlé (une décharge sauvage, une sortie d'usine bien dégueulasse, etc...)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/01/17 21:12 par Seagull.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
funtti (Adresse IP journalisée) - ven 27 janvier 2017 00:32:02

Et puis à l'échelle de la terre c'est une broutille...

be cool2source
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
NONO44450 (Adresse IP journalisée) - ven 27 janvier 2017 08:55:30

AHAHA écharpez vous les lapins ,en attendant le Trump power arrive
et il arrive vite et fort .....

quand il aurais foutu tous les traités environnementaux mondiaux a la benne ,il ne seras plus le temps de débattre sur une paire de lunettes ...
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
El Fancho (Adresse IP journalisée) - ven 27 janvier 2017 10:40:26

Tout ce qui fait que l'écologie fait chier le monde plutôt que de l'aider...Même quand t'essaies, tu te fais pourrir. C'est pire que dans le black metal, et pourtant, ce sont de sacrées têtes de con.


Moi, c'est bien simple, je n'essaie plus. Déjà que je respire de la merde tous les jours, je me fais en plus engueuler quand je mets un papier dans une poubelle verte.
Vous êtes tous les deux sensibles à l'écologie mais vous arrivez à vous mettre sur la gueule...comment voulez-vous un jour arriver à une écologie politique...C'est désespérant.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Seagull (Adresse IP journalisée) - ven 27 janvier 2017 11:04:44

El Fancho a écrit:
-------------------------------------------------------
> ...
> Vous êtes tous les deux sensibles à l'écologie
> mais vous arrivez à vous mettre sur la
> gueule...comment voulez-vous un jour arriver à une
> écologie politique...C'est désespérant.

sur ce forum, on est tous pour le surf, et pourtant qu'est-ce qu'on se fout sur la gueule.
N'oublie pas que les discordes ne sont omniprésentes que sur le net et entre partis politiques. Dans la vraie vie, quasiment tout le monde sourit à l'eau et tout le monde dit plutôt oui à la moindre initiative verte.

Parce que sur le net, toutes les relations sont faussées. Si nous en avions discuté de vive voix, personne n'aurait prétendu que l'autre ne sait rien. Si monkey avait eu l'occasion de dire de vive voix ce qu'il en pensait au team Lost in swell, il n'aurait pas rédigé d'un coup un post aussi accusateur mais aurait engagé une discussion pas à pas surement plus constructive. Et ça ne m'aurait pas hérissé le poil par la même occasion.
Quant aux partis politiques, ils doivent se démarquer les uns des autres en tant que produit à vendre à un électorat qui essaye de choisir. Il n'y aura donc jamais d'écologie politique car bien souvent, le consensus politique est perçu comme une faiblesse et une stratégie tirée par les cheveux de rassemblement. Le consensus et l'action ne peut venir que de la population. Mais bon, je n'ai pas le talent pour refaire un speech équivalent au documentaire "Demain".
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Erwanito (Adresse IP journalisée) - dim 5 février 2017 18:30:09

Et bim, le teaser.....








Hâte de voir le reste.
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
Breizhmabro (Adresse IP journalisée) - dim 5 février 2017 21:33:53

Énorme... Le croco,la vague a 2'00, et le teaseur ! :)))
Re: Lost in the swell - Season 3.1 - Soulac / Capbreton
ronus (Adresse IP journalisée) - lun 6 février 2017 11:44:00

@monkey (et ceux qui on réagi)
=> désolé j'avais pas vu ton message, et j'ai pas le temps de répondre, un foutu film a finir!!

Mais pour faire simple, oui, tu a raison:
- Le greenwashing me colle des boutons (m'enfin surtout celui d'ENGIE ou H&M...) et.. le moindre "sponsoring" qui te fait rentrer dans ce "joyeux monde du capitalisme", te fait un minimum vendre ton âme au diable. (mais comme beaucoup de tafs/action de tout les jours!!)
- Je pense qu’aujourd’hui, l'écologie est surtout une affaire de compromis. Toute ma vie est rythmé par ces compromis, voir grand-écart... j'essaie et j’emmerde les "haters" qui branle rien.

- D'une manière général, on ce bat -bec et ongle- pour garder notre indépendance total vis à vis de nos partenaires. c'est dur avec certain, naturel avec d'autres...Mais on perd du temps et des bonnes occasion de ce faire du pognon.

- Médiatiquement c'est encore pire ce que l'on perd comme opportunité, justement parce qu’on ne veux pas faire de greenwashing: on refuse de se mettre en avant a base de "ils change le monde en fsant du vélo en bambou", ou "ils aide la science en récoltant du plastique sur les spot"... #bullshit mais c'est le SEUL angle que les médias "mainstream" accepte! (l'autre étant "il a été champion du monde de pédalo-sup en 1976'... et aujourd’hui il sauve le monde" sauf que nos 2 lascars n'ont jamais passé un tour! l’idéal, aurai été la vagino-plasti... Ewen ou Aurel aurai une chatte et des boobs en plastique, on serait riches & célèbre, haha!)

- pour en revenir a Costa: la marque et la com' qu'on a partagé vienne directement du "bayou Floridien"... Donc d'un milieux hyper conservateur de pécheur hardcore (chasse pêche & tradition, version TRUMP)... C'est LA marque de lunette mondial de pèche et les mecs essai de changer, communique à bloc sur l'écologie, "le no kill" de poisson, ect... Donc ça reste des ricain qui ont une calculette à dollars dans le cerveau, mais ils viennent de loin et font des efforts! C'est un compromis et on est content: les lunettes sont grave et solide!
exemple de leurs com':




(putain j'ai failli faire court! désolé pour le PHAUTES, pas le temps de reliiiiire)

---

[www.ronangladu.com]
Pages » précédente1 2 3 4 5 suivante
Page courante: 4 / 5


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.