Surflog  
Pages » précédente1 2
Page courante: 2 / 2
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
benben (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 12:27:57

Désolez pourles fautes, j écris d un tablet et je trouve ça un peu dur parfois.
Sinon, je voudrais rajouter que le seul pays qui fait tourner ses héoliennes à l énergie fossile c est le Groland, la bas ils ont mis un groupe électrogene au pied de chaque éolienne... Enfin apparement ce serait plutot pour pas qu elles ne tournent et produire de l électricité quand même, ben oui les palles d éoliennes ça faisait trop de bruit, tout le monde s en pleignait...
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
Seagull (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 13:48:15

oui, quand le vent de NE s'installe, les éoliennes fonctionnent super bien. Et ça tombe bien vu que ça correspond à un pic de froid.
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
shanga (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 18:36:13

Seagull a écrit:
-------------------------------------------------------
> La vidéo est intéressante.
> Pour résumer : l'ingénieur conseil dit que les
> gaziers et cie sont très contents de l'arrivée de
> l'éolien. La raison avancée est la production en
> dent de scie de l'éolien qui "ne rapporte rien" en
> période de fonctionnement (exportation à très bas
> coût) et "coûte beaucoup" en période de creux
> (importation d'énergie fossile à très haut coût).
>
> Ce qui est intéressant avec cette vidéo, c'est
> qu'elle rappelle qu'un pays ne doit pas se baser
> uniquement sur une seule source d'énergie sous
> peine de devoir sucer régulièrement la bite de ses
> voisins.
>
> Mais elle fait un peu oublier 2 choses :
> 1- sans l'éolien, le gaz fonctionnerait de toute
> façon à plein régime. Le mieux avec l'éolien,
> c'est que quand il y a du vent, le gaz s'arrête.
> Ne peut-on pas se passer du gaz et ses collègues ?
> Oui, sans doute. Mais c'est un moindre mal si
> l'éolien (et ses collègues) prend le relais de
> temps en temps. En tout cas, un pays n'a pas à
> avoir honte d'avoir en stock quelques centrales
> gaz, charbon, etc... si le but est de prendre le
> relais de temps en temps (la France en est loin
> encore).
>
> 2- les coûts indirects de la pollution qui ne sont
> jamais pris en compte correctement
>
>
>
> pour revenir à l'éolien flottant : est-ce une
> bonne idée ? oui, sûrement, un jour. Mais pour
> l'instant, on devrait mettre notre argent dans de
> l'éolien posé, plus facile, moins coûteux, moins
> dangereux (à chaque tempête, on va toujours se
> demander si une éolienne ne va pas se transformer
> en ofni). Toute cette débauche d'argent et de
> technologie arrive trop tôt.

Désolé d'avance pour ce gros hors sujet.

Ah non, on ne peut aujourd'hui sûrement pas se passer des énergies fossiles.
L'éolien pourrait fournir au maximum quelques pourcents de l'énergie nécessaire au fonctionnement du pays...
Je vous recommande la version complète d'1H20 de cet entretien qui est carrément passionnante.





On y apprend que l'éolien et autres énergies vertes sont marginales et presque anecdotiques.
Le solaire serait même destructeur pour l'emploi local, et anti-écologique à cause de la mondialisation.
Le coût carbone d'un panneau solaire chinois (construction + transport + recyclage) serait largement défavorable.

On y voit aussi ce qu'on savait déjà: la croissance économique est intimement liée au cours du pétrole.
Et le pétrole (et le gaz) vont disparaître totalement avant 2100.
Que se passera-t-il à ce moment là si nous n'avons pas trouvé d'alternative viable...

J'y ai vu la confirmation que la seule énergie dont le bilan carbone est vraiment nul, outre les centrales à marée, c'est le bois acheté localement.
Il produit autant de carbone que ce qu'il a absorbé lors de sa croissance, et son renouvellement est infini.
Il y a sûrement beaucoup de concepts à inventer dans ce domaine du bois (modules peltier, hydropoëles...)

Et enfin, une chose m'a parue très intéressante: l'expert nous dit qu'il serait possible de produire des voitures à essence à très faible consommation, si on voulait bien les rendre très légères et interdire les options inutiles, et les moteurs surpuissants alors que les routes sont limitées à 110...

Et au final on voit là un choix auquel est confronté l'humanité et surtout l'homme, s'il ne veut pas s'auto-détruire en brûlant toute l'énergie fossile et en rendant l'atmosphère de la planète incompatible avec la vie:
l'homme sera-t-il capable de montrer qu'il est doté d'une belle paire de couilles, autrement qu'en achetant une grosse bagnole? saura-t-il considérer qu'il a réussi sa vie, autrement qu'en mettant des photos de vacances sur FB?
sera-t-on capable d'évoluer collectivement vers une société écologique...
personnellement je ne le crois pas et je pense qu'on se dirige à terme vers l'autodestruction.
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
colas (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 18:52:59

shanga a écrit:
-------------------------------------------------------
>
>
> J'y ai vu la confirmation que la seule énergie
> dont le bilan carbone est vraiment nul, outre les
> centrales à marée, c'est le bois acheté
> localement.
> Il produit autant de carbone que ce qu'il a
> absorbé lors de sa croissance, et son
> renouvellement est infini.
>

infini, m'ouais, vu la vitesse à laquelle les zones boisées et autres talus se font dézingués...
en rajoutant à ça le changement climatique qui fragilise les essences locales
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
shanga (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 19:13:19

colas a écrit:
-------------------------------------------------------
> shanga a écrit:
> --------------------------------------------------
> -----
> >
> >
> > J'y ai vu la confirmation que la seule énergie
> > dont le bilan carbone est vraiment nul, outre
> les
> > centrales à marée, c'est le bois acheté
> > localement.
> > Il produit autant de carbone que ce qu'il a
> > absorbé lors de sa croissance, et son
> > renouvellement est infini.
> >
>
> infini, m'ouais, vu la vitesse à laquelle les
> zones boisées et autres talus se font
> dézingués...
> en rajoutant à ça le changement climatique qui
> fragilise les essences locales

OK mais si le bois prend une place plus importante dans l'energie, on arrêtera de déboiser si ça devient rentable...
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
colas (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 20:56:43

sauf qu'un arbre pousse moins vite qu'une éolienne :)
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
shanga (Adresse IP journalisée) - lun 13 février 2017 21:10:25

ouais mais ça pousse plus vite que du pétrole ou du gaz ou de l'uranium.
et on peut s'assurer d'en stocker, à la différence du vent ou de la lumière.
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
Seagull (Adresse IP journalisée) - mar 14 février 2017 01:29:15

pas sûr que la planète apprécie que tout le monde crame du bois partout.

Par contre, ce qui est bien, c'est qu'on le crame chez nous directement, c'est-à-dire moins de perte de rendement par rapport à une centrale qui crame un truc pour le transformer en électricité pour ensuite l'envoyer chez nous pour ensuite faire chauffer un radiateur. idem pour le fuel domestique

C'est une bonne solution que de produire à domicile. Cette remarque vaut aussi pour l'éolien.

Et oui, le photovoltaïque est une vraie crasse. A noter que l'éolien un peu aussi pour des histoires d'optimisation de frottement (utilisation de terres rares).
Re: éolien flottant face à la Côte sauvage
Seagull (Adresse IP journalisée) - mar 14 février 2017 09:52:13

MarieVenell a écrit:
-------------------------------------------------------
> ...
> Il est étonnant que
> les professionnels du surf ne se soient pas encore
> manifestés auprès des autorités,
> puisqu'apparemment sur le site de la conférence
> régionale on peut lire que le projet jouit d'un
> bon niveau d'acceptabilité !

le risque d'altérer les vagues est quand même quasi nul (sauf s'ils décident de faire le raccordement à Port-Rhu!!!). Pourquoi est-ce que les surfers pros ou autres iraient perdre du temps à gueuler ?

pour ce qui est d'une pollution visuelle, ça se discute. Personnellement, je trouve ces objets assez beaux et ne me dérangent pas. L'éolien "terrestre" par exemple ne m'a jamais choqué. Pour les autres gènes (bruit, clignotement de la lumière du soleil), ils ne sont pas négligeables pour les riverains. L'éolien terrestre trouve bien sa place le long des voies express (qui est déjà un endroit qui craint pour habiter). L'éolien "maritime" trouvera sa place quasiment partout en évitant des zones de pêches. Si on peut s'éviter quelques centrales combustion, aucune éolienne flottante ne me dérangera où qu'elle soit visuellement parlant. Pour ce qui est du danger des épaves, c'est autre chose (la rentabilité aura toujours raison sur le surdimensionnement, et la mer sera impitoyable tôt ou tard)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/02/17 10:24 par Seagull.
Pages » précédente1 2
Page courante: 2 / 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.