Surflog  
Page courante: 53 / 54
Re: Voiliers, régates et courses au large.
lezieutiste (Adresse IP journalisée) - mar. 1 décembre 2020 10:05:01

Re: Voiliers, régates et courses au large.
Erwanito (Adresse IP journalisée) - mar. 1 décembre 2020 18:37:52

Le Korrigan a écrit:
-------------------------------------------------------
> A priori ça sera plutôt une défaillance
> structurelle. A bord de yes we cam quand il parle
> à son team il dit qu il a fait tout ce qu il
> pouvait avec 200kg de carbone pour renforcer. Ca
> laisse supposer qu il devait gérer depuis
> quelques jours ce truc la sans pour autant en
> parler. Son bateau s est brisé en deux après
> avoir pris une vague de face. Canard lâché quoi
> x) le temps d enfiler sa combi et de monter dans
> son radeau.

Oui, la défaillance est manifestement structurelle. Les 200 kg de carbone dont il parle on été rajoutés avant le Vendée.
Ce bateau a toujours eu une réputation de fragilité.
Dés la conception, ils avaient vu light. Le rajout des foils a encore augmenté la puissance de ce bateau et le phénomène de slaming (choc de la mer contre la carène).
Tous les nouveaux bateaux ont eu des soucis de structure, a l'avant au début puis en arrière de la quille.
Bref pas simple, l'essentiel est que l'histoire se termine bien.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Gilo29 (Adresse IP journalisée) - mar. 1 décembre 2020 20:05:06

salut à tous,

je viens à la pêche aux réponses car certains d'entre vous semblent calés sur le sujet..

j'ai du mal à comprendre parfois le rapport entre les millions injectés et les bateaux mis à l'eau parfois quelques mois avant le début de la course et donc ce voyage vers l'inconnu ou on se demande jusqu’où le bateau va tenir

sur un projet de 4 ans, est-ce que certains arrivent à sortir un bateau nouvelle génération genre 2 ans avant la course et le tester grandeur nature , cad dans du baston à la fois en équipage puis en solo en config tour du monde?

ca fait avancer le schmilblick dans le sens ou se dit qu'on va trop loin ou fait trop light par exemple et que les suivants seront plus performants, mais est-ce qu'il faut injecter des millions pour savoir que ces derniers bateaux à foils ne sont pas adaptés aux mers du sud, et peut être même pas déjà dans un golfe de Gascogne bien déchaîné....?

G
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Swannn (Adresse IP journalisée) - mer. 2 décembre 2020 00:56:26

Un bateau est un investissement, pour le rentabiliser, il doit naviguer au maximum dans des courses médiatisées. Le temps, c’est du budget, peu de bateau a ce luxe.

Comme dit plus haut, le retour d’expérience est réalisé en course. Les outils numériques facilitent la conception mais beaucoup d’innovations sont validés en test & learn. Sous une apparente simplicité, c’est putain technique un foil. Quand je vois comment je galère à faire un simple jybe air en kitefoil, j’imagine le défi technique pour boucler un tour du monde sur un monocoque de plusieurs tonnes.

la course au large moderne a cette particularité qu’il n’y a pas de premium à la fiabilité. En alpinisme, on te retrouve mort sur un sommet suite à une erreur météo, « encore un imprudent » dans la gazette sport locale.
En formule 1, tu as une défaillance moteur, tu t’arrêtes au bord de la piste, on t’oublie médiatiquement.
En navigation, tu casses ton bateau, on déroute la flotte, tu fais la Une des médias pendant X jrs avec ce beau storytelling autour de la fraternité des gens de la mer. C’est ce qui fait les belles histoires.

Les bateaux fiables existent mais lorsqu’ils rentrent au port, les médias sont passés à autre chose.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/12/20 13:21 par Swannn.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Le Korrigan (Adresse IP journalisée) - mer. 2 décembre 2020 12:54:27

ça tombe comme des mouches!
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Erwanito (Adresse IP journalisée) - mer. 2 décembre 2020 21:33:59

Bon, j'ai doublé Lezieutiste.
Il reste du monde sur Virtual regatta ????
Pour l'instant je suis 13 500. Mais la route est longue.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Yannouch (Adresse IP journalisée) - jeu. 3 décembre 2020 12:38:01

Erwanito a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bon, j'ai doublé Lezieutiste.
> Il reste du monde sur Virtual regatta ????
> Pour l'instant je suis 13 500. Mais la route est
> longue.


Ouais toujours dans la partie même si un peu largué, va falloir charbonner pour revenir!
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Erwanito (Adresse IP journalisée) - sam. 5 décembre 2020 20:51:55




ambiance du bord chez les pizzaiolo vendéens. Ça envoie du lourd.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Erwanito (Adresse IP journalisée) - lun. 7 décembre 2020 19:31:16




Pour ceux que ça intéressent. Une petite interview de Jean Luc Nélias, routeur de Sodebo.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
z3tr4 (Adresse IP journalisée) - lun. 7 décembre 2020 19:44:02

[www.vendeeglobe.org]

Le transfert de Kevin Escoffier sur un zod de la marine, tranquille en filmant à l'arrière du bateau. Quand tu penses qu'il a passé plusieurs heures dans son canot de sauvetage... Ils décrivent ca tranquillement, comme si c'était une petite anecdote de course.
Jean Le Cam ou le gars avec qui j'aurais bien envie d'aller boire un coup si les troquets étaient ouverts. Tellement direct et sincère. Il s'est même fait livrer du beurre en pleine mer par les marins ahah

______________________________

"avec ta mentalité de merde, il te vire partout sur l'ile d'Oahu" capsurf
Re: Voiliers, régates et courses au large.
lezieutiste (Adresse IP journalisée) - ven. 11 décembre 2020 17:40:32

Re: Voiliers, régates et courses au large.
Araok (Adresse IP journalisée) - lun. 14 décembre 2020 10:10:28

Bon ça serait plus dans la boîte à connerie mais vu que c’est dans le thème ;-)
Re: Voiliers, régates et courses au large.
El Fancho (Adresse IP journalisée) - lun. 14 décembre 2020 18:35:49

Araok a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bon ça serait plus dans la boîte à connerie
> mais vu que c’est dans le thème ;-)


Je peux te garantir que la greluche aurait pas attendu de monter sur un bateau pour se faire démâter.
Et apparemment, là aussi on l'entendait couiner.

ça me rappelle un voyage à Mons...mais ça, c'est une autre histoire.
Re: Voiliers, régates et courses au large.
Le Korrigan (Adresse IP journalisée) - mer. 16 décembre 2020 09:12:15

j'imagine qu'il faut avoir une sacré dose de second degrés pour se faire tailler en pièces quand t'es au fond du trou dans ton bateau!
Re: Voiliers, régates et courses au large.
lezieutiste (Adresse IP journalisée) - mar. 29 décembre 2020 14:24:49

Erwanito a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bon, j'ai doublé Lezieutiste.
> Il reste du monde sur Virtual regatta ????
> Pour l'instant je suis 13 500. Mais la route est
> longue.

Ca n'a pas duré longtemps ;-)
Page courante: 53 / 54


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.