Surflog  
Page courante: 2 / 53
Re: Le petit truc qui horripile...
paner (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:04:45

... Comme la combine oubliée à la maison
... Comme la clé de bagnole que l'on cherche à plaquer sous la roue et qui tombe à dans le "gardeboue"
Re: Le petit truc qui horripile...
ahlaboulette (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:07:49

que tu te retrouves grace au boulot sur un des meilleurs spots au monde (ex cloudbreak) mais que tu n'as pas ton matos, rien que des planches de loc avec leash spaghetti, palmes de plongée etc
enfin, celle la je fais avec!
Re: Le petit truc qui horripile...
kizboule (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:15:23

... comme le poil de burne qui reste coincé entre ton gland et ton prepuce sous ta combar e, te demangeant a mort , alors que t'es au pet et qu'il fait 5°
... comme te rendre compte alors que tu viens de te taper 500m de marche sous le cagnard & que tu as les pieds dans l'eau , que tes lunette de soleil sont encore sur ton pif...
... comme leash de ton longboard que tu demeles de ta jambe a l'arrache en pleine boite sous l'eau, qui te retourne quand meme l'orteil

"t'inquietes, je fais de la moto! " une bodyboardeuse debutante a port blanc , 2m...
Re: Le petit truc qui horripile...
mug (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:17:22

comme la combard qui fait remonter les testicules o moment où tu rames pour prendre un vague (en body bien sur) et que elles s'écrasent avec le poids du corps sur la board..aïe

------------------------------------------------------------

[christianbeuvard.dphoto.com]
Re: Le petit truc qui horripile...
octopuscafe (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:26:07

Quand ,le soleil couchant le silence devient une méditation collective un mec sort :" merde c'est quoi ce spot de merde!" (la palue ,un été) (ca horripile pas comme des poils autour du calot ,ca interloque)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/06/09 23:30 par octopuscafe.
Re: Le petit truc qui horripile...
kintus (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:29:39

...comme le parking blindé alors que les séries déroulent et que tu comprends qu'il va falloir marcher longtemps, très longtemps...
Re: Le petit truc qui horripile...
fredouille (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:31:51

comme de louper un gros drop, rebondir sur la face de la vague, se faire exploser par la lèvre, se faire ouvrir la combinaison sous l'eau et se la faire retourné dans une eaux à 10 degrées et d'avaler un paquet d'eau dans les poumons ainsi que de perdre énormémént de temps à remonter à la surface et même pas eu le temps de reprendre de l'air que déjà tu repars au fond pour un tour de machine à éssorer en sachant que ta planche est partis se faire fracasser sur les rochers plus loin et en pensant que lorsque tu remets ta combard sous l'eau que tu es vraiment à bout de souffle et que si tu te fais reprendre encore une fois sans avoir eu le temps de respirer un petit peu, là tu va être "chaud"!!!
Comme de louper un drop et se faire exploser le dos, l'épaule, la main le coude , le cul, les pieds, la tête sur le reef, la caye ou le corail et de rebondir dessus en sentant plein de flotte entré dans tes poumons!!!
finir à sec sur du corail, reef ou caye sur la planche ou assis et se faire réentrainer par un afflux nouveau d'eau en sachant que ta main, pied ou dos s'accroche dessus sans que tu puisses rien faire!!!
se faire choper par un courant marin lors d'un gros canard sous une bonne vague qui te retourne comme une crêpe, te plaque au fond la planche collé à ton ventre et qui te pousse sous l'eau en sentant son dos se faire déchirer par les cailloux, moules, aspérité ou corail!!!
se trouver pile devant un mur de flotte tendu par une guillotine allongé sur ta planche en sachant que tu ne pas trop t'enfoncer sous l'eau à cause du manqe d'eau ou sinon en s"enfonçant le plus prond possible en sentant la lèvre qui se brise sur ton dos avec puissance et fracas de là à te retrouver dans les situations déjà décrites plus haut!!!!
Loupé un drop sur une vague creuse et partir en ascenceur la board entre les jambes avec les ailerons entre tes cuisses.
loupé un drop sur une vague tubulaire bien copieuse et finir en plongeon la tête la première sans avoir eu le temps de se protéger le visage et de finir le nez et les dents explosé par le contact de ta board tombé avant toi dans le trou!!!
se faire coincé le leash par le fond, avoir le leash enroulé autour de pied avant ou l'avoir coincé entre tes doigts de pied!!!
Le monde à l'eau et le danger que celà peut représenter un jour de grosse vague!!!
Exemple: refuser une superbe vague à cause d'autres surfeurs plus bas sur la trajectoire de ton drop, sortie de roller, devant la sortie de ton tube ou devant la sortie de ton re-entry!!!
Se faire braquer une vague!!! se faire faire l'intérieure systématiquement!!!
se trouver envahi par une bande de mec qui se revendiquent locals de cette vague et qui t'empêchent de prendre des vagues voire même qui t'agresse verbalement et physiquement afin que tu dégages de là et qu'ils te font comprendre que tu n'as rien à faire içi et dans les alentours!!!
Se faire tagger sa caisse!!!et surement dépouiller ou défoncer sa caisse.
louper une superbe manoeuvre car ton pied avant ou arrière à glisser sur ta planche, et se fair déchirer le ligament d'un de tes genoux par la même occasion!!!
S'ouvrir par le reef ou ta planche et sentir la plaie plusieurs jours aprés s'infecter. Ce cas c'est surtout dans les contrées chaude et humide ou le logement et les conditions de vie sont plutôt sommaires!!!
se faire piquer par une vive ou tout autre chose!!! se faire croquer par un shark.(Bon ça ne mets jamais encore arrivé mais c'est le genre de truc qui, je pense est à ne souhaiter à personne d'entres nous!!)
ramer le courant pour tenir le peak et louper le drop des séries à cause de ce même courant!!!
la compétition à qui sera le meilleur!!!! Mais si ça c'est pas mal mais il faut gérer!!! être en bonne forme physique, avoir la bonne planche pour les conditions du moment et ....
Donc le truc aussi que personne n'aime est de ne pas avoir la forme et se sentir une grosse merde qui ne shoote rien pendant toute la session!!! ne pas avoir de vagues correct...
être bloqué au taf ou ailleurs alors que tu sais que sur un spot pas loin les conditions sont dingues!!!
bref et encore plein de chose si je me creuse la cervelle!!!
Tiens comme dormir seul la nuit dans mon lit ou pire encore partagé mon lit avec un collègue qui n'a pas les moyens de s'offrir son propre pieu!!! Bon le dernier passe encore car celà veut souvent dire que le lendemain il y a session de bonne heure!!! Mais bon je préfere de loin partager ma nuit avec ma copine ou quelqu'un de la gente féminine, si vous voyez ce que je veux dire!!!
Re: Le petit truc qui horripile...
jibé (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:36:21

la combine gelée (vraiment gelée), avec du sable que t'es obligé d'enfiler par -2°C, sous l'oeil moqueurs de ceux qui n'ont pas et la flemme de mettre leur combine à secher pres de la chaudiere la veille avant de se coucher...

et aussi la classique, t'arrives juste avant à mi marée descendante à la cote so, les vagues sont dingues 1m20 1m50 ya juste grand yan à l'eau, il fait beau , l'eau est chaude les coefs sont prometteurs (75-80), c'est The session du mois d'aout, et là, douche froide sur le parking..pas de combine dans le coffre...

obligé de faire l'aller retour quib = vannes, vannes, quib..
t'arrives ivre de rage à l'eau au début de la montante (plus que 1h de session), tu pars sur n'importe quoi pour te calmer, et finalement au bout de quelques boites et d'un tube sortant, tu te dit qui finalement heureusement que t'as oublié ta combine, sinon t'aurais pas eu ce tube de dingue..

comme quoi le surf ya pas mieux pour se vider la tete...
Re: Le petit truc qui horripile...
Nitrus (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:41:45

....comme quand lors d'une session hivernal glaciale tu rentre dans l'eau et tu sens le petit trou qui laisse entrer l'eau glaciale le long de ta colonne et là ça pique!....

...comme quand cette eau glaciale rentre par le col de ta combar que tu as mal fermée....
Re: Le petit truc qui horripile...
fredouille (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:48:56

de choper une otite en plein mois d'aout à Hossegor et d'être obligé de rester dans ton van allongé comme un zombi alors que dehors tous ces australos se gavent de vagues parfaites et de belles petites française!!
de se faire draguer par des gonzesses en boite qui te jettent le moment ou tu leur parles français!!
de passer sur le billard pour se faire recoudre ou opérer à cause d'une blessure qui a mal cicatrisé!!
de se retrouver dans la zone d'impact le leash cassé et que ce jour là, les conditions sont "border lin" (Fat, monstrueux...gavé de jus...shorebreak énorme...)
Bon je n'imagine pas le gars au bas de la vague entrain de nager lors d'un gros teahuppo, pipe, jaws, waimea.............voir plus haut pour les conséquences qui peuvent être encore pire de ce que j'ai déjà vécu!!
Re: Le petit truc qui horripile...
mug (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:50:12

comme de ne pas avoir pris le temps de bien garer sa voiture en hiver, pour que quand tu sors de l'eau tu ne sentes (presque) pas le vent glacial avec le coffre..

------------------------------------------------------------

[christianbeuvard.dphoto.com]
Re: Le petit truc qui horripile...
blueboy (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:52:33

comme le série du jour qui t'accueille alors que tu es en train de te mettre à l'eau.
comme le pauvre type qui se croit en coupe du monde et qui ragasse tout ce qui passe comme si sa vie en dépendait.
comme le vieux con qui vient te dire que la météo annonce tempête (vent off shore sur le spot protègé de falaises) et que si tu te noies, il faudra pas compter sur lui pour appeler les pompiers.
comme quand tu lui expliques que t'as pas de voile et qu'il n'a pas à s'inquièter et qu'il te tourne le dos avec un geste dédaigneux.
comme quand les touristes te disent "y a pas de vent, ça pas avancer votre engin" et que tu leur réponds "ça tombe bien, j'ai pas de voile". ils prennent un air stoïque vraiment marrant à voir.

comme quand des jours, tu as l'impression que tout est fait pour t'emmerder.
comme quand ta copine te dit: "non, pas par là!"
Re: Le petit truc qui horripile...
fredouille (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:54:42

Aussi!!! de ne plus sentir ces doigts ou pied tellement l'eau est froide
de ne plus pouvoir enlever ta combi tellement tu es gelé.
De voir ton sexe transi de froid ou éclaté par le frottement avec la combard ou le short sur la planche à cause du temps resté dans l'eau!!!
Re: Le petit truc qui horripile...
pierrot 56600 (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:55:05

comme le jour ou par grosse houle sur un spot de repli t'arrives au spot et t'aperçois que t'a oublié ton leash et que les vagues sont top et que tu vas à l'eau sans leash et que c'est l'éclate totale mais finalement ta planche va se ruiner sur le reef en face ( surtout quand il y un beau poteau blanc sur le reef en question que celui qui connait l'endroit comprenne...)
t'imagines la gueule de la planche....
vécu fin 2005...
Re: Le petit truc qui horripile...
mug (Adresse IP journalisée) - mer 17 juin 2009 23:58:55

:-D excellent blueboy

comme les parents qui disent "mais il n'y pas de vent!! tu n'auras pas de vague pour faire du morey"

------------------------------------------------------------

[christianbeuvard.dphoto.com]
Page courante: 2 / 53


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.