Surflog  
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
ladomite (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 10:32:46

coucou.jpg
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
odyssey (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 10:53:28

montage
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
Yvi (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 11:03:59

oui on voit bien que la surfeuse est totoshoppée : c'est celle qui double martin lawrence dans big mama
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
ronus (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 14:05:33

Yvi a écrit:
-------------------------------------------------------
> oui on voit bien que la surfeuse est totoshoppée :
> c'est celle qui double martin lawrence dans big
> mama

c'est pas plustot le shark photoshoper??? il à rien faire la!

---

[www.ronangladu.com]
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
Yvi (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 14:07:18

si bien sur!! c'est pas le style big mama la minette!!
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
odyssey (Adresse IP journalisée) - mar 10 mars 2009 20:16:53

puis la taille tout simplement du requin ^^ comparé a la minette
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
ladomite (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 03:15:30

Voilà qui va te faire plaisir la jonquette.
la une.GIF
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
Akouel (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 04:56:40

Encore une fois ils etaient là avant toi.

j'adore cet argument aussi. Mon grand-pere l'a souvent utilise pour m'extorquer de l'argent et je l'utilise moi meme pour peter la gueule aux gamins du rez-de-chaussee. C'est bon de savoir que la loi du "premier arrive, premier servi" est la pour mettre tout le monde d'accord. Maintenant pour les requins faut voir. Un local de Bondi depuis 20 ans pourrait-il avoir le droit de trucider un jeune requin tigre de 15 ans sous pretexte qu'il etait sur le spot avant lui?
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
nestle (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 08:15:53

C'était évident qu'il y en ai sur le cailloux qui iraient essayer d'en remonter ... Et cela encore plus si c'est un grand blanc, comme le pense certains chercheurs ...
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
bertrand_ifr (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 08:37:17

En même temps si l on veut proteger les baigneurs, on met des protections anti requins dans les passes.
Ca existe en Australie, en Afrique du Sud. C est purement demago la chasse au tueur: ca permet de rassurer les gens sans debourser un centime dans une protection valable.
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
@lex (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 08:47:07

bertrand_ifr a écrit:
-------------------------------------------------------
> C est
> purement demago la chasse au tueur: ca permet de
> rassurer les gens sans debourser un centime dans
> une protection valable.

Pas démago dans certains cas, cf la fin de l'histoire du tigre qui avait croqué Hamilton


"A massive, 13-foot, 6-inch tiger shark that may, or may not, be the animal that attacked North Shore surfer Bethany Hamilton was hauled in Thursday at Hanalei.

Bill Hamilton and Ralph Young, veteran Hanalei surfers and fishermen, began their hunt for the shark on Tuesday night following about a 10-day period of ongoing reports of a large tiger shark cruising surf spots in and around Hanalei Bay.

A distinguishing feature of the shark remarked about in the reports was a ragged dorsal fin.

They used a four-foot gray nurse shark as bait, tying it up on an oversized hook on a line attached to three buoys anchored about 50 feet south of the "Bowl" surf break at Hanalei Bay, about a quarter-mile outside the Hanalei Pier.

Hamilton said their motive was to protect surfers, fishermen and beachgoers on the North Shore.

"We don't hunt sharks except for large predators that enter surf breaks and harass people. We have the resources to do it, and the experience," Hamilton said. "I've been here the last 35 years, and have only fished for three sharks: one in 1978, the second about eight years ago. That shark took the entire mooring system."

"After she (Hamilton) got bit, fisherman went out and told Ralph �we've got a big, dangerous animal (in North Shore waters),'" he said. "We heard continuous stories -- surfers chased out of Waikoko, Hideaways, the Bowl. There's too many young kids, too many people in the water, I don't think we can accept a second tragedy."

Having a large tiger shark in Hanalei Bay may or may not have been related to the attack on 13-year-old Bethany Hamilton of Princeville, which occurred miles to the west off Makua Beach at Ha�ena.

However, Hamilton, who is not related to Bethany Hamilton, did confer with the girl's father prior to catching the shark.

"I saw Tom Hamilton (Bethany's father) and he said he's against any kind of fishing that's going to kill the population of sharks at Hanalei, but he said �it would make my year' if we could take the shark that attacked Bethany."

On Tuesday night Young and Hamilton set the bait using a rig they put together with the help of Hanalei firefighter Bruce Chapin. On Wednesday morning they found nothing had taken the bait, the same on Wednesday night. On Thursday morning they saw they had something on the hook, "a big tiger that had swam and drowned," Hamilton said of their catch, which had a ragged dorsal fin.

Hamilton said their system of buoys they rigged was buoyant enough to hold the dead 1500-1800 pound tiger shark. "We had three separate buoys, a large one, a secondary one and a small one, with an inner tube tied in between."

They towed the shark well outside of Hanalei Bay to dissect it and to find out what was in its stomach, which was found empty except for the shark they'd used for bait.

"(The bait shark) was severed cleanly in two sections," he said.

They also cut out a large section of its belly to provide shark skin they are giving to Boy Akana of Kalihiwai to use as the skin on a Hawaiian drum, he said.

They then brought the shark to the beach at the mouth of the Hanalei River and measured it. Retired Kaua�i Fire Department chief David Sproat brought his back hoe to the beach to lift the shark so they could cut it's jaw out. The wide-bellied tiger shark had a 14-inch high dorsal fin that was 18 inches wide at the base; the bottom "smile" of the shark's mouth was 18 inches across from the tips of its mouth; and its teeth were about one and one-half inches apart. It's girth - the height of one side of its body - was about 23 inches.

Hamilton said he and Young "really want to fit the shark's jaws to the board" to see if it might be the one that struck Bethany Hamilton taking her left arm and leaving a gaping bit mark in the left rail of the surfboard.

"My theory is that the resident sharks who live here take food and predate normally as they always do, they don't come into where surfers are and pursue game," Hamilton said. "When we have a predator that is pursuing a food source on a daily basis, early in the morning or in the evening, it may or may not be part of the whole scheme. I think they're visiting sharks, or they're sick sharks, or there's something in their mechanism that makes them do this stuff that's outside the norm."

Emphasizing that he and Young weren't shark hunters on a regular basis, Hamilton said, "the real shark fishing is based on chumming for sharks; we set out only one line."

He said studies of tiger sharks shows that the larger sharks feed primarily on other sharks. He said a large tiger can roam about 150 miles each day, and that a tiger shark's diet isn't selective: "Turtles here at Hanalei, birds further north, cans, roofing paper, they'll take whatever they can get."

"I have a bit of remorse about taking such a beautiful creature," Young said, "but too few people are taking the sharks and keeping everything in balance, with more surfers and more sharks they will be more attacks. I would have felt bad if someone had been bit and nobody had done anything; I feel bad about taking the shark, but not as bad as I'd feel if someone had been bit."

[www.kauaiworld.com]

----------------------------------
Série je t'aime, série je t'adore
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
duane (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 09:07:54

Drame de Bourail : c'était un grand requin blanc
L’hypothèse des spécialistes qui ont examiné le corps du surfeur victime d’une attaque mortelle de requin, vendredi dernier à Bourail, a été remise en cause par de nouveaux éléments. Pour Philippe Tirard, de l’IRD, il s’agit d’un grand requin blanc, mesurant au minimum quatre mètres.

Les Nouvelles calédoniennes : Comment avez-vous finalement acquis la certitude qu’il s’agissait d’un grand blanc ?
Philippe Tirard : Trois espèces pouvaient correspondre à l’attaque : le tigre, le grand blanc et le bouledogue. L’examen des morsures a exclu l’hypothèse du tigre. Restaient les deux autres espèces. Il faut bien admettre que nous avons passé notre temps à occulter le grand blanc parce que celui-ci fraye habituellement en eaux froides (17 °C) et, qu’en Calédonie, il semble plutôt observé en hiver. On a donc penché pour un bouledogue, même si des doutes subsistaient. Ces derniers ont été complètement levés avec l’examen du short de la victime. On a pu déduire qu’il s’agissait d’un individu d’au moins quatre mètres, ce qui correspond à un poids d’environ une tonne, même si tout cela reste à affiner. Enfin, ce qui reste invariable, c’est qu’il s’agissait bel et bien d’une attaque de type alimentaire, comme le prouve la multiplicité des morsures.

Comment expliquer sa présence si près des côtes ?
Cela reste bien sûr une hypothèse, mais les récentes fortes pluies qui ont gonflé la Néra (la rivière qui se jette au niveau du spot de l’attaque) ont pu charrier des cadavres d’animaux. On peut dès lors aisément imaginer que le grand blanc, qui est un prédateur mais aussi un charognard, ait pu être attiré dans le secteur. Par ailleurs, ce qui est troublant lors de l’attaque, c’est que le requin a sauté hors de l’eau pour attraper directement la victime. Or, lorsque le requin confond le surfeur avec une tortue, il s’attaque généralement à la planche. Ce qui n’était pas le cas, puisque la planche est intacte. Il n’est donc pas impossible d’imaginer qu’il ait déjà vécu une telle situation avant l’attaque de vendredi dernier. Mais là encore, ce n’est qu’une hypothèse.

Cette attaque constitue-t-elle une nouveauté dans l’observation des cas recensés en Nouvelle-Calédonie ?
C’est vrai que la majorité des attaques constatées sont le fait de requins tigres : cette espèce a été formellement identifiée dans dix cas (trois de ces attaques se sont avérées mortelles) sur 39 cas recensés. En même temps, le grand blanc est de plus en plus observé, et cela toute l’année. On ne peut donc pas établir de comportement type. Reste qu’il conviendrait de ne pas retourner sur le site de l’attaque pendant un moment, en tout cas à bord d’une simple plate. Il faut aussi préciser que c’est une espèce protégée par la convention de Washington. Dernier conseil aux surfeurs ou aux usagers du lagon en général : il n’est pas inutile d’emporter à bord des bateaux des garrots. Car les premiers soins sont toujours les plus précieux.

Pierrick Chatel, www.lnc.nc
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
nestle (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 09:11:24

bertrand_ifr a écrit:
-------------------------------------------------------
> En même temps si l on veut proteger les baigneurs,
> on met des protections anti requins dans les
> passes.
> Ca existe en Australie, en Afrique du Sud. C est
> purement demago la chasse au tueur: ca permet de
> rassurer les gens sans debourser un centime dans
> une protection valable.


Je suis pas expert en protection contre les requins, mais sur certaine passe je pense pas que c'est faisable, trop grande .. Et aussi je crois queles filets protections ne touchent pas le sol, pour pas abimer la flore et permette la faune de passer ( et parfois des requins aussi). En tous cas pour remonter un grand blanc de 4m, à mon avis faut pas être amateur O_o
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
duane (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 09:16:37

Traque au requin à Bourail après l'attaque mortelle
Le débat en cours sur la protection du requin ? Il a été initié depuis la capitale calédonienne du surf. A l’endroit même où une attaque mortelle est survenue, vendredi dernier. A Bourail, les surfeurs veulent tous « trouver le coupable ». Même s’ils sont conscients du rôle écologique de la bestiole.

« S’il a attaqué une fois, c’est certain, il reviendra. Il faudrait le choper. » Le requin conservera sans doute pour longtemps encore sa part de mythe et de croyances. Mais dans l’immédiat, à Bourail, ce qui compte le plus pour les surfeurs, c’est de retrouver ce maudit bouledogue. Le requin, qui a ôté la vie de Kevin, un jeune de 19 ans, a rappelé à la réalité les enfants de la vague. « Combien de fois on a surfé et piqué deux trois picots dans la foulée, au niveau du tombant, alors que les copains continuaient à prendre des vagues et que les requins étaient dans le coin, soupire Manu Hernu. On savait qu’ils étaient là, mais on n’a pas fait suffisamment attention. » Prudence ou pas, au cours du week-end, plusieurs jeunes sont retournés dans l’eau, à Bourail. Sans doute pour conjurer le sort.
Dans la foulée du drame, la réaction de quelques pêcheurs ne s’était pas non plus fait attendre. Vendredi après-midi, plusieurs d’entre eux étaient partis à Secret, le spot de l’attaque, pour poser des lignes. « Le sentiment qui prime, c’est de dire qu’il faut impérativement retrouver ce requin », poursuit Manu Hernu, pourtant farouche défenseur de l’environnement et l’un des plus acharnés animateurs, à Bourail, du débat sur la défense de l’espèce. « Nous sommes tous conscients du rôle essentiel du requin dans l’écosystème. Mais nous savons aussi qu’attraper ce requin permettra d’apaiser, d’une certaine manière, les esprits. »

« Un requin qui a attaqué à un endroit peut recommencer, comme le prouvent plusieurs cas »

Personne, parmi les défenseurs de l’environnement, ne semble d’ailleurs y trouver à redire. Une inquiétude pointe cependant : celle de la curée. De l’afflux de pêcheurs sur le site et de la concentration de lignes, un préalable au massacre et à la chasse irraisonnée. « Dimanche, un pêcheur a attrapé un requin, assure Manu Hernu. Mais il s’agissait d’un gris, qui a été relâché. De toute façon, attraper une bestiole dont la territorialité est évaluée à une centaine de kilomètres… » Pour « trouver le coupable », d’autres suggèrent la mise en place d’un plan de chasse concerté. « Pour ne pas faire n’importe quoi. » Et pour pouvoir ensuite passer à autre chose.
Autrement dit, continuer à surfer l’esprit apaisé, mais malgré le risque. Car pour Bernard Séret, spécialiste des requins au muséum national d’histoire naturelle de Paris, « un requin qui a attaqué à un endroit peut recommencer, comme le prouvent plusieurs cas signalés en Afrique du Sud et en Australie. Il n’y a aucune raison pour qu’il récidive à Bourail, mais il n’y a aucune raison non plus pour qu’il quitte la zone après son forfait. » Pour le biologiste, la prudence est désormais nécessaire sur le site : « Si des surfeurs y retournent, il conviendrait de placer des observateurs en protection, en surface et, si possible, en plongée. » Histoire de limiter le risque dont plus personne, désormais, ne peut ignorer l’existence.

Les obsèques de Kevin Hannecart seront célébrées aujourd’hui, à 10h30, au centre funéraire de Nouméa.

Pierrick Chatel
Re: Un jeune surfeur tué par un requin (ouest-france)
fricotin (Adresse IP journalisée) - mer 11 mars 2009 09:41:41

duane a écrit:
-------------------------------------------------------
. Dernier conseil aux surfeurs ou aux
> usagers du lagon en général : il n’est pas inutile
> d’emporter à bord des bateaux des garrots. Car les
> premiers soins sont toujours les plus précieux.
>
Un peu flippant les garots dans la trousse de secours :(


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.