Surflog  
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - sam. 13 septembre 2014 08:15:32

Il s'amuse le môme :

http://www.tracksmag.com/wp-content/uploads/2014/09/KellyPoster1120.jpg

Citation:
“I haven’t MADE many heats this year but tomorrow Will be different. Are you guys READY to see the best surfer to EVER draw breath go down in heat 2 at the spot he’s been absolutely dominating since i wasn’t even born yet !!!! I’m ready !!! #bringONthehataters #whatanupset.”

Sou. : [www.tracksmag.com]

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - sam. 13 septembre 2014 08:18:38

SL8vsFlo.png

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
affrebat (Adresse IP journalisée) - sam. 13 septembre 2014 21:12:16

"Toujours chambrer après" : une règle qu'il ne connaît pas. C'est plaisant, on va bien rigoler cette année.
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
spigao (Adresse IP journalisée) - mer. 1 octobre 2014 20:08:47



Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
Roger_Cavayes (Adresse IP journalisée) - jeu. 2 octobre 2014 14:41:14

Snif, snif, snif...


Aucun surfeur français pour l'encourager ce matin

A croire qu'en cette saison noire, rien ne jouera en la faveur de Florès, ni ne lui permettra de s'en sortir. Rien ni personne. Si ses fans sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux et lui témoignent de leur soutien indéfectible, le petit monde du surf français ne semble malheureusement pas préoccupé par son maintien.
Ce jeudi matin, aucun surfeur du WQS n'était présent sur le site du Quik Pro France. La locomotive Florès, qui booste directement et indirectement leur carrière depuis des années, ne les intéresse apparemment plus. Sport individualiste nous dira-t-on.
Soit. Mais que chacun s'occupe désormais de son nombril et les futurs Jérémy Florès se verront confrontés au même scénario dans quelques années. Ce n'est pourtant pas ce que la Fédération française apprend depuis une dizaine d'années à ses surfeurs au sein des équipes de France. Equipes où la solidarité est la force de la maison bleue.


[www.surfingfrance.com]
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - jeu. 2 octobre 2014 14:58:52

Roger_Cavayes a écrit:
-------------------------------------------------------
> Snif, snif, snif...

> Aucun surfeur français pour l'encourager ce matin


J'ai lu ça.

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
affrebat (Adresse IP journalisée) - jeu. 2 octobre 2014 17:49:54

Balle dans le pied pour la fédération...
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
roro (Adresse IP journalisée) - ven. 3 octobre 2014 07:06:50

Solidarité de la fédération et valeurs transmises d'accord mais pas à n'importe quel prix ni pour n'importe qui.

J'aime bien comment l'article commence "le numéro 1 français", le mec est quand même dernier au CT mais formulé de cette manière on a presque l'impression qu'il est au top du classement.
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - ven. 3 octobre 2014 12:25:26

La réponse de la fédé suite à l'article :

Citation:
Au regard des commentaires, certains fleuris, qui circulent sur les réseaux sociaux suite à notre article « Jeremy Flores victime des mauvais choix », il nous apparaît utile de (re)faire une mise au point, quand bien même nous pensons avoir rédigé cet article en bon français
1. Dans le titre, nous parlons de "mauvais choix", ceux de l'ASP et ceux de Florès ; Torts partagés, donc. Lire un article avant de le commenter est recommandé pour ceux qui aiment donner leur avis… Posséder un dictionnaire peut s'avérer être un plus.

2. On ne parle pas de complot, il ne faut pas pousser. Mais d'un manque total de respect pour Florès, comme pour Gabriel Medina. A-t-on imaginé ce qui se serait passé si le Brésilien, n.1 mondial, s'était fait sortir au RD3 et que la compétition soit arrêtée avant la série de Kelly Slater ? L'incompréhension réside ici : pourquoi avoir attendu trois jours pour lancer dans l'urgence deux séries très tôt ce matin, alors que le swell est arrivé en milieu de journée ?

3. Concernant Florès, il est malheureusement -et souvent- sujet à des décisions de ce type. Dans le cas présent, pour un surfer comme lui qui s'exprime mieux dans les grosses vagues, cette décision est donc défavorable. Dommage que cela se passe sur la seule compétition française du world tour. En Coupe Davis de tennis, on choisi la surface de jeu la plus favorable aux joueurs du pays. Dommage (bis) que l'on n'accède pas la demande du seul surfer français encore en lice de reporter la série…

4. Personnage public, Florès séduit comme il agace. Il a ses fans et ses détracteurs. La Fédération est, elle, dans son rôle de soutenir l'unique surfer du CT licencié à la FFS. Que les fans de surf français fassent de même serait un plus ; une marque de soutien au surf tricolore dans son ensemble.

Bon surf à tous !

Sou. : [www.facebook.com]

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
El Fancho (Adresse IP journalisée) - ven. 3 octobre 2014 13:22:36

Je trouve ça respectable d'avoir une fédé qui soutient ses poulains. D'autant que ce qui est décrit dans l'article, si c'est vérifié, est effectivement condamnable. Les 2 séries du matin n'auraient jamais du avoir lieu...
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
ForeverYoung (Adresse IP journalisée) - ven. 3 octobre 2014 18:37:02

https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/v/t1.0-9/10666044_10152780724026081_3811771511748333668_n.jpg?oh=978bc521058425d78065ce57d7462036&oe=54AF13B5&__gda__=1421876818_cafbf86808f84dd0fc942a7217768693

< UP north ! >
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
Iv (Adresse IP journalisée) - sam. 4 octobre 2014 21:49:53

Roger_Cavayes a écrit:
-------------------------------------------------------
>
> ...
>
> [www.surfingfrance.com]
> es-victime-des-mauvais-choix.html


C'est quand même bizarre cette manie de ne pas signer des "articles" avec de telles prises de position.. Papa Flores peut être ?

Bien magique ce petit monde fédéral franchouillard... Flores, 1er français*

*licencié à la FFS


Mais merci Michel -Spartan- Bourez, premier français tout court, avec l'art et la manière.
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
roro (Adresse IP journalisée) - sam. 4 octobre 2014 23:33:35

Un article très engagé, c'est clair..

Michel n'est peut être pas assez blanc pour la fédération française. Quand on est met autant d'énergie à soutenir un surfeur aussi controversé que Flores qui nous a d'ailleurs prouvé à plusieurs reprises qu'il n'en valait pas la peine, ça ne serait pas étonnant. Vive le patriotisme !
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
El Fancho (Adresse IP journalisée) - sam. 4 octobre 2014 23:41:19

Euh, c'est peut-être parce que la Miche dépend de lé fédé de tahiti et pas de celle de la France...
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - dim. 5 octobre 2014 16:40:27

Le principe du patriotisme sportif (=chauvinisme) c'est on s'en fout de ce qu'est/fait le gars du moment qu'il est de chez nous.

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.