Surflog  
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
albandsable (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 01:29:00

just_so_stoked a écrit:
-------------------------------------------------------
> Remettez un peu les choses en perspectives. Le
> niveau général de surf en France, même s'il est en
> forte progression partout, n'a rien de comparable
> avec celui des autres nations majeures du surf
> (tiens j'ai oublié le Brésil dans la liste
> ci-dessus).
> Donc que nous ayons un représentant à ce niveau,
> avec son palmarès et son style tel qu'il est,
> c'est déjà pas mal! D'autant qu'il n'est pas un
> pur produit de la filière France.

Si Flores en est là c'est parcequ'il profite des sponsors Français, ils sont très peu nombreux (de surfeurs) à ce niveau comme tu le souligne toi même, et qu'il n'est pas un produit de la "filière france" comme tu le souligne encore.
En outre le niveau moyen de surf d'une nation n'a pas grand chose à voir avec le nombre du gus sur le CT : - de gonz sur le QS = + de pognon à se partager et donc - de pression, meilleure préparation, etc...
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
Brian (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 09:29:02

punaise jOSH kerr est vraiment impressionnant ! paye ta maitrise totale !
et on dirait que c'est la mode des rollers poussés à donf, tail devant...
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 09:34:37

Brian a écrit:
-------------------------------------------------------
> punaise jOSH kerr est vraiment impressionnant !

Il surfe une petite saucisse, non ? Ou c'est un effet ?

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
SilverSurfer56 (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 11:02:40

Tiens, petites questions pour les vieux compétiteurs et les fan du CT. JSS souligne la faiblesse du niveau général Français... C'est vrai qu'à de très rares exceptions près, on voit pas bcp de frenchy accéder au CT. Si l'on exclue ceux issues des DOM TOM, leur nombre fond comme une peau de chagrin.
Alors quelle relation faites vous entre le niveau général des pro riders français et la consistance, la fréquence et la qualité des vagues de l'hexagone?
Quand on voit les Australo ou les Hawaiiens truster les premiers rôles sur le tour, peut-on conclure qu'il manque de spots World class ou de swells réguliers en France pour faire un bon élevage de champions?

Ceci dit, un floridien a déjà réussi le hold up 9 fois! Y a donc un espoir pour le fils de Boz!

:)

-----------------------------Bang me harder-------------------------------
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
jess (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 13:24:28

en france, il manque l'eau chaude, les points breaks et les reef (sauf en bretagne) !
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
p.y (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 13:54:43

plus de littoral en australie donc potentielement plus de surfer .
pays tourné vers le sport .

les études en france laisse peut de temps au sport de haut niveau , les meilleurs sont soit descolarisés
soit en strcuture avec horaires aménagés .

hiver froid ici, qui casse un peu la dynamique d'entrainement ,
de plus en plus vont faire la saison en australie + quinzaine a bali , ca peut donc évoluer
dans les prochaines années
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
Brian (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 14:40:42

de toute façon la compète c'est de la merde... faut faire du free surf ! ;)
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
albandsable (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:08:01

Le Pognon! Si y'a du blé, y'aura des champions. La France à suffisamment de vagues pour produire un world champ', de toute façon une fois sur le QS, ils ne surfent plus trop à la maison...
Il faut lancer un élevage de champion, royal canin style, avec repérage dès le plus jeune âge et "investir" dessus. C'est déjà ce qui se fait. Une marque "pari" sur une poignée de jeunes en sachant qu'il n'en restera qu'un (ou aucun) capable d'atteindre le top. Cf le football...
Ils commencent les contest à 8 ans en étant coachés, non plus par les parents mais par des entraineurs labélisés.
La qualité des vagues d'un pays n'a finalement pas grand chose à voir avec la possibilité de produire (c'est le terme qui convient) un champion. Si c'était le cas, il n'y aurait que des indonésiens sur le CT, non? Et bizarrement le pays le mieux pourvu en vagues au monde n'a jamais mis un de ses gars sur le Ct ni même en haut du Qs (Le balinais a gagné un Qs à sumbawa y'a 10 ans et depuis...).
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
2fre (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:21:19

C'est aussi et surtout lié à l'histoire et à la diffusion du surf dans le monde. Qui ont les meilleurs aujourd'hui: hawaiiens, californiens, et australiens. Cela correspond aux grands foyers de diffusion du surf sur la planète. Les Australiens surfent par exemple depuis plusieurs générations, alors qu'en France, peu de surfeurs ont un grand-père qui surfait. Nos fils et filles seront tous meilleurs que nous (et heureusement ;) ).

Il y avait une carte de diffusion du surf dans le monde qui se balladait sur le net, issu d'un ouvrage de géo intitulé "Sport et Aménagement de l'espace". Je n'arrive pas à la retrouver. En tout cas, elle reflétait bien les différences de niveaux par cette diffusion.
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:25:45

2fre a écrit:

> Il y avait une carte de diffusion du surf dans le
> monde qui se baladait

Par curiosité ça m'intéresse ce truc.

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
2fre (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:28:22

Je la recherche, j'ai déjà retrouvé la référence exacte de l'ouvrage:

Auteur : Jean-Pierre Augustin
Editeur : Fernand Nathan
Collection : Fac. Géographie
Parution : 01/09/1999
Nombre de pages : 254
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
2fre (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:39:16

J'ai retrouvé le doc, avec en prime l'article sur les "variations territoriales de la mondialisation du sport":
[www.mgm.fr]

Si qqn veut faire une capture d'écran... ;)
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
christian13 (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 15:41:51

reponse a IV , joan duru ayant ete forme par le pere de jeremy flores jusqu a l age de 16 ans, voir toutes ces ITWn jusqu a la , tu vas etre bien emmerde de dire maintenant que c est un surf a la flores ,quand a max et jeremy, anti surf wct......Donc si on te suit bien , maxime , champion d europe -de 21 ans , king of the groms , champion du monde junior-de 21 ans, jeremy , champion d europe - de 21 ans , champion du monde wqs, 8eme mondial , rookie of the year ,champion du monde ISA , vice champion du monde avec l equipe de france, a 21 ans il attaque sa 4EME annee dans le wct c est a dire qu il a 4 ans pour arriver au niveau d un dan , ou autres membres du wct de 25 ans , jordy etant une eception ,lui il fait 1m84 ,80 kg depuis qu il a 16ans, champion du monde ISA tout ca n est pas suffisant pour que max et jeremy ne soit pas respecte en france......Alors la a mon avis , mec , je crois que tu ne te respecte pas toi meme , ou alors tu te caches derriere un pseudo pour baver , alors que tu as deja fais preuve d incompétence dans ton passe, n est ce pas ???
Autant de critique sur les francais dans un site breton est étonnant , ils ont pourtant la reputation d etre des vrais surfers , marins , passionné ,authentiques , pas des bling bling comme on trouve sur hossegor ou ailleurs... étonnant ce site , des fois détonnant, grace a certaines personnes , mais malheureusement aussi desolant grace a d autre, on dirait des footeux entrain e critiquer leurs equipe de france ,Les anti max , micky , jeremy , faites le dixieme du quart qu ils ont fait , ou donnez nous le millieme du plaisir qu ils nous ont donne avec leur results , ce jour la , vous pourrez vous permettre de la ramener, eux qu ils perdent ou qu ils gagnent, ils ont le courage de le faire en leurs noms devant tout le monde.
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
Iv (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 16:07:55

christian13 a écrit:
-------------------------------------------------------
> reponse a IV , [...] ils ont le courage de le faire en
> leurs noms devant tout le monde.

:D
JSS tu t'es créé un autre pseudo ?

1- Joan a été formé par Papa Flores, et ?! Ça ne change rien à ce que j'ai dit, les styles sont diamétralement opposés et le potentiel pas forcément le même.
2- On peut très bien être Français et ne pas "vibrer" aveuglément pour n'importe quel sportif Français. Je ne vois pas ou est le manque de respect en éméttant un avis sur le style de tel ou tel surfer ou ses performances en surf, indépendament de ses titres.
On va faire simple : les italiens sont bien champions d'europe de foot, ça n'enleve rien à leur titre de trouver qu'ils n'ont pas un beau jeu...
3- la plupart des critiques sont plutôt constructives il me semble et l'analyse technique de quelques uns ici semble pas mal dépasser la tienne

Libre à toi de suivre comme un mouton les canons du surf Français, libre à moi de ne pas adhérer aveuglément, ça n'empêchera pas quik & co de vendre sa pelletée de board short ni ces "champions" de recevoir des salaires à 4 zéros tous les mois
Re: Où l'on reparle de Jeremy Flores
PL (Adresse IP journalisée) - mer. 17 mars 2010 16:12:13

Pas content Christian.

Mais bon ça me fatigue toujours autant le "aites le dixieme du quart qu ils ont fait , ou donnez nous le millieme du plaisir qu ils nous ont donne avec leur results , ce jour la , vous pourrez vous permettre de la ramener,"

Sinon
carte.jpg

-----------------------------------
I DROWNED IN THE SEAS AND I HAVE BECOME ALL SEAS. David Tibet


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.

© Paul Couderc 1999-2006 - Tous droits réservés.